Une plongée dans l’autofiction de Marie Darsigny