La Fabrique Culturelle

Les vocations d’un théâtre atypique

Théâtre Paradoxe

Dans l’arrondissement Sud-Ouest de Montréal, une église se reconvertit en un théâtre à triple vocation.

Cette métamorphose débute en 2010 avec l’achat de l’église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours par le Groupe Paradoxe. Cette entreprise d’insertion à l’emploi, dans le domaine des arts de la scène, entreprend des travaux d’envergure qui respecteront trois vocations fondamentales : l’insertion socioprofessionnelle, le respect de l’environnement et la revitalisation du quartier.

La structure de l’église, ses vitraux, ses boiseries, ses portes et plusieurs éléments décoratifs d’origines sont préservés. Les bancs de prière sont retirés, mais recyclés dans la construction des bars. La transformation de ce lieu de culte se termine en 2014 pour devenir officiellement le Théâtre Paradoxe, unique par son architecture et son cachet inégalable.

La Fabrique rencontre Clémence Fuzeau, responsable du développement des affaires du Théâtre Paradoxe et très fière du succès de ce projet titanesque. Au-delà de la conservation et de la restauration d’un bâtiment à haute valeur patrimoniale, cette seconde vie s’intègre parfaitement dans son milieu environnant culturel et social.

C’est aussi dans ce décor grandiose que l’équipe de Christian Bégin enregistre la nouvelle émission estivale de Télé-Québec Y’a du monde à messe, diffusée le vendredi 21 h et le dimanche 19 h 30.

http://www.theatreparadoxe.com/

Crédits

Coordination : Véronique Labonté

Réalisation et montage : Jérôme Scaglia

Caméra : Louis-Philippe Chagnon et Jérôme Scaglia