La Fabrique Culturelle

5 cinéastes, 5 scénarios entrecroisés

Combien d’histoires possibles?

Un film numérique aléatoire, voilà le défi que relève le collectif de vidéastes Vivier 48.

Le titre provisoire du film, 6875 Avenue Queneau, fait référence au poète français Raymond Queneau, reconnu pour l’utilisation de styles littéraires hors norme. Pour un tel projet de film au format plutôt éclaté, les cinéastes ont choisi un élément central à chacun des scénarios : l’Hôtel Motel Belle Plage de Matane. Ainsi, chaque réalisateur peut camper son histoire dans cet espace commun, autour duquel s’articulent les scénarios et les personnages.

C’est grâce à une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec, que les membres de Vivier 48, cinq amis issus de la cellule Kino de Matane, travaillent depuis près de deux ans à réaliser ce projet assez unique. Le film sera lancé en septembre 2017 lors du Festival PHOS de Matane, festival consacré aux divers usages de l’image photographique et numérique.

Le collectif Vivier 48 est formé de Nathalie Bernier, Marie-Claude Tremblay, Steve Verreault, Jean-Guy Dupéré, Marc Tremblay et de Gilles Arteau (ce dernier ne travaillant pas sur ce projet de film en particulier). Leur premier projet, intitulé Cadavre exquis, avait été présenté au Cabaret d’automne PHOS 2014. Un projet ou les vidéastes réalisaient, à leur façon, une scène d’un canevas prédéterminé, mais ouvert aux débordements.

https://www.facebook.com/vivier48/?fref=ts

Crédits

Coordination : Télé-Québec Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : Caroline Bujold; Janie Poirier

Réalisation, caméra et montage : Julien Leblanc

Crédits-Œuvres : 6875 Avenue Queneau, réalisation et scénarios : Nathalie Bernier, Marie-Claude Tremblay, Steve Verreault, Jean-Guy Dupéré et Marc Tremblay

Comédiens : Nathalie Bernier, Pierre-André Bujold, Dany Lefebvre, Frédéric Boivin

Remerciements : Hôtel Motel Belle Plage, Librairie Liber