La Fabrique Culturelle

Olga et la chocolaterie

Les enracinés

Cliquez ici pour découvrir les autres belles histoires de cette websérie.

Olga Coronado Mijangos a immigré du Guatemala avec son conjoint en 1985.

À l’époque, celui-ci a dû aller pratiquer la médecine en région afin de satisfaire aux normes de pratique du Québec. Olga a donc suivi le docteur Jose Lorenze Mijangos-Pelaz à Val-d’Or en 1996 pour y faire quelques années de pratique.

Pour Olga, qui n’avait pas de travail en arrivant à Val-d’Or, la vie en Abitibi a été tout un contraste à vivre…

Celle-ci a été bénévole à l’école où ses enfants ont été inscrits où, tour à tour elle a enseigné l’espagnol, participé à des soupers de financements internationaux et a accompagné les élèves en voyages humanitaires en Amérique centrale.

Puis, en 2001, Olga Coronado Mijangos a fondé un petit café : Choco-Mango. Au fil des années, le café a évolué : passionnée par le chocolat de prestige, elle a amorcé la fabrication de chocolats de façon artisanale.

Avec un souci d’excellence, Olga, une vraie de vraie passionnée a poursuivi son travail en suivant cours par-dessus cours pour parfaire son art.

Choco-Mango, reconnue dans la presse spécialisée est devenue un passage obligé de la gastronomie en Abitibi-Témiscamingue et même beaucoup plus loin :  "La chocolaterie valdorienne Choco-Mango participera à une activité de dégustation qui se tiendra devant la Maison-Blanche, aux États-Unis! L'entreprise y représentera le Québec." 

Ici Radio-Canada Abitibi-Témiscamingue

http://choco-mango.ca

Crédits

Coordination  Télé-Québec Abitibi-Témiscamingue : Josée Lacoste et André Cullen

Caméra, montage et réalisation: Éric St-Laurent