La Fabrique Culturelle

Soraïda Caron, un « bigoudi » qui danse

Soraïda Caron est une jeune chorégraphe et interprète (danse) de Trois-Pistoles. À l’été 2014, elle effectue une résidence d’artiste à la Forge à Bérubé, du même village où elle termine sa trilogie nommée Mange-moi donc mon amour!

Des œuvres de danse qui abordent la surconsommation. En répétition, elle nous présente son nouveau bébé : Bigoudis, flanelle et moto.

Crédits

Coordination : Diane Dubé; Diane Néron

Réalisation : Guillaume Lévesque

Caméra et montage : Bruno Leblond

Crédits - Œuvres : Bigoudis, flanelle et moto, Soraïda Caron

Remerciements : La Forge à Bérubé, Trois-Pistoles