La Fabrique Culturelle

« Pages perdues », une expérience lumineuse et émouvante

Gilles Matte livre sa poésie avec émotion dans le cadre de l’installation Pages perdues.

Ce projet s’articule autour du travail de l’artiste Geneviève Oligny qui utilise, comme matière première, des livres élagués par les bibliothèques et voués à la destruction. L’installation intègre des sculptures lumineuses et des bandes-son de textes poétiques, le tout enveloppé par une trame sonore d’Éloi Amesse.

Crédits

Réalisation : Julie Corbeil

Caméra et montage : Michel Lafrenière

Crédits - Œuvres : Pages perdues - Art visuel, Geneviève Oligny; Textes, Geneviève Oligny et Gilles Matte; Trame sonore, Éloi Amesse

Remerciements : Église Ecclésia de Saint-Jérôme