La Fabrique Culturelle

Le rap de KJT: faire comme il faut

Gagnant de «La fin des faibles»

Emmanuel Cormier Cotnoir, alias KJT, est le gagnant de la deuxième saison de La fin des faibles, populaire compétition entre rappeurs et rappeuses en français présentée à Télé-Québec. Le rappeur de Québec au flow rapide prend un malin plaisir à s’amuser avec les mots et leur sens, ce qui a vraisemblablement charmé Koriass, Sarahmée et Souldia, les juges de cette année. KJT n’a cependant pas toujours été sous les feux des projecteurs:

Ça fait environ 15 ans que je fais du rap, et j’ai vraiment longtemps passé la puck aux autres: j’ai mis la lumière sur plusieurs artistes, j’ai animé une émission de radio, j’ai animé des scènes ouvertes... Cette année, je me suis dit que c’était à mon tour. — KJT

Celui qui a animé Les Arshitechs du Son à CHYZ pendant 10 ans a gardé son aisance et sa manière impeccable de s’exprimer. Le choix de rapper en français n’est pas anodin pour lui. C’est d’ailleurs lorsqu’il a été mis en contact avec du rap en français qu’il a compris la liberté et les possibilités de ce genre musical.

Je choisis de rapper en français parce que c’est naturel pour moi. C’est ma langue natale, c’est la langue dans laquelle j’ai le plus d’aisance, de vocabulaire; je connais les expressions. Souvent, dans le rap, c’est dans les expressions qu’on peut aller chercher des doubles sens, puis des punchs, puis des chutes. — KJT

On n'a qu’à le voir sur scène une seule fois pour comprendre à quel point il s’amuse et que, pour lui, «bien faire» veut dire «faire mieux».

KJT est le récipendaire du Prix Télé-Québec du Tremplin de Dégelis 2022. 

https://www.facebook.com/EmceeKJT/

Crédits

Réalisateur-caméraman-monteur: Mario Picard
Pilote de drone: Philippe Gagnon-Mailloux
Technicienne en production: Elizabeth Lord
Coordonnatrice régionale: Marie-Claude Leclerc

 

Œuvres
Quotient, KJT et Simon Tam (rythmes); caméra: Jean-Gabriel Morin; montage: Emmanuel Cormier Cotnoir
Valeur zéro, KJT; réalisation: Emmanuel Cormier Cotnoir
La fin des faibles, une production d’Urbania (réalisée par Laurence «Baz» Morais)
Bon débarras, KJT; réalisation: Emmanuel Cormier Cotnoir
Hommage à notre langue, une production de Télé-Québec (réalisée par Marie Léveillé)
Un autre épisode, KJT

* * * * * * *

Pour nous suivre sur les territoires de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches, abonnez-vous à notre infolettre mensuelle. C'est par ici