La Fabrique Culturelle

Art social, Tacon commémoratif, Alma, 1998

Le Tacon commémoratif

Louise Bouchard

Saguenayensia — Janvier-mars 2000

L’idée de cette œuvre artistique grandiose, collective et unique revient aux artistes Jocelyn Maltais et Alain Laroche, du centre d’artistes Interaction Qui. Ces derniers avaient pour mandat de réaliser une œuvre célébrant le nouvel emblème animalier de la région. C’est en 1995, après plusieurs mois de travail, que les artistes ont présenté pour la première fois à la population leur projet intitulé Événement Ouananiche. Le Tacon commémoratif, qui a nécessité la participation de toute la population régionale, visait à installer un monument commémoratif dans les municipalités du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Deux monuments Tacon commémoratif sont déjà en place. En 1996, la ville de Larouche a accueilli lors de son centenaire le premier Tacon commémoratif et, en 1998, c’est à Alma, à l'occasion de la journée des bâtisseurs et de la Semaine de la fierté régionale, que le deuxième Tacon commémoratif a fait son apparition.

Le monument Tacon commémoratif qui prend place au cœur de municipalité rend hommage à nos bâtisseurs d’hier et d’aujourd’hui, mais il souligne aussi l’importance de la mémoire collective. Deux éléments structuraux distinctifs composent chacun des monuments: une sphère et un emblème animalier. Sur la sphère sont gravés les noms de toutes les municipalités de la région. Chaque nom est disposé de façon à former deux ouananiches, l’une pointant vers le ciel et l’autre vers la terre. Sur cet élément s’inscrit le cycle de la nature, puisqu'à l’équinoxe du printemps, entre 11 h et 12 h se trace un cœur de lumière sur la sphère. Le second élément, le tacon, est constitué de pierres au sol, où sont inscrits sur chacune d’elle les noms des familles qui veulent s’inscrire dans la mémoire des générations futures.

https://www.youtube.com/channel/UC8Wjjbh4iEXdytpEzPUMpHQ