La Fabrique Culturelle

Sculpter l'invisible: Alexandra Bachand, artiste parfumeur

Connaissez-vous le phénomène de la madeleine de Proust?

C’est celui où un élément de la vie quotidienne fait remonter à la surface les souvenirs d’un moment précis, comme l'odeur des madeleines le faisait pour le narrateur d’À la recherche du temps perdu, de Marcel Proust.

En allant à la rencontre d’Alexandra Bachand, artiste parfumeur — c'est ainsi qu’elle se désigne —, nous plongeons dans ces notes et accords parfumés qui composent nos souvenirs marquants.

Pratiquant l’art olfactif, Alexandra Bachand a fondé La Grange du Parfumeur en 2015 sur le chemin des Pères, à Magog.

Elle a d’abord fait des études en beaux-arts à l'Université Bishop’s, à Lennoxville, puis en design graphique à l'ICARI [Institut de création artistique et de recherche en infographie], à Montréal. Alexandra peint et a exposé ses tableaux, puis elle a mis sur pied un studio de création à Montréal. Elle a mené la direction graphique de nombreux projets dans le milieu artistique et culturel montréalais avant de se lancer dans cet univers de l’invisible, et pourtant si présent tout autour de nous: le monde des odeurs.

Maintenant diplômée en parfumerie naturelle, Alexandra prône une pleine liberté de création et se consacre totalement à parfaire et à démocratiser ce savoir-faire unique.

Crédits

Réalisateur, caméraman et monteur: Pierre-Luc Racine 

Coordonnatrice régionale: Mélodie Turcotte 

Technicienne en production régionale: Florence Crête-Lafrenière 

 

Œuvres 

La Grange du Parfumeur