La Fabrique Culturelle

Le beau Jacques

 Stéphane Thibault | Canada (Québec) | Documentaire | 1998 | 17 min

Synopsis: À première vue, un monde les sépare. Il habite Monaco, est jeune, pétant de santé et millionnaire. Elles vivent dans un demi sous-sol à Québec, sont retraitées et se ruinent la santé à coup de pilules, de cafés et de cigarettes. Pourtant, ces êtres que tout sépare partagent une même passion: la course automobile.

Tourné lors du Grand Prix de formule 1 en 1997, Le beau Jacques suit en direct, par procuration télévisuelle, les actions parallèles de Jacques Villeneuve et des deux tantes du réalisateur, les plus grandes fans du coureur automobile. Ce court métrage aux allures d'album de famille est en quelque sorte un essai tragicomique sur l'identification des spectateurs face à leurs idoles.

Biographie: Stéphane Thibault a réalisé plusieurs courts métrages et films documentaires, en plus d'avoir participé à La course Europe-Asie. Il est entre autre l'auteur des films Ne parlez jamais avec l'inconnu, 1995 (Prix du meilleur documentaire vidéo au Festival international de Figueira da Foz, au Portugal), Le beau Jacques, 1998 (Grand prix, court métrage, Festival international du documentaire de Marseille, en France) et Les justes, 2002 (Prix Claude Jutra) ainsi que du long métrage documentaire Junior, 2007. Il a également collaboré à diverses émissions de télévision en tant que réalisateur: Infoman, Les francs-tireurs, la série Boulevard St-Laurent, etc.

Crédits

Interprétation: Philomène Cantin et Gilberte Cantin
Scénario: Stéphane Thibault
MontageStéphane Thibault