La Fabrique Culturelle

Le yoga, la planète et le Conservatoire

Le parcours atypique du guitariste Marc-Etienne Leclerc

Le parcours de musicien classique de Marc-Etienne Leclerc est atypique. 

En effet, ce n’est qu'à l’âge de 27 ans qu’il s'est inscrit au Conservatoire de musique de Gatineau, après des études en Sciences de la nature en vue d'aller en médecine, puis quatre années passées à voyager à travers le monde dans une trentaine de pays.   

Au cours de ces années de voyage, il a profité de rares moments de stabilité pour se produire en concert — d’abord en Australie, puis en Nouvelle-Zélande et en Inde — et pour enregistrer un premier album de guitare classique solo, intitulé Traveling.  

C’est également pendant ce long périple qu'il a suivi des formations de 200 et 300 heures comme professeur de yoga.  

Lors de son retour de voyage, il a également enregistré un deuxième album de guitare solo, intitulé Ici et ailleurs, ce qui conclua cette étape de son parcours musical.

La Fabrique culturelle a rencontré Marc-Etienne chez lui, puis au Conservatoire de musique de Gatineau, où il nous interprète Una Limosna por el Amor de Dios, d'Agustin Barrios Mangoré, une pièce qu’il a choisie pour évoquer cette époque incertaine que nous vivons et qui se conclut sur un élan d’espoir, où la mélancolie initiale laisse ultimement jaillir la lumière.

Crédits

Caméraman-monteur-réalisateur: Xavier Marceau
Coordonnateur: François DesRochers
Technicienne de production: Nadine Deschamps

Crédit œuvre
Una Limosna por el Amor de Dios, auteur et compositeur: Agustin Barrios Mangoré

Merci au Conservatoire de musique de Gatineau ainsi qu'à Patrick Roux.