La Fabrique Culturelle

Les mots bleus

Anaïs Barbeau-Lavalette | Canada (Québec) | Fiction | 2001 | 10 min

Synopsis: Dans un café-bar où sa mère travaille, Angèle, fillette sourde d’une dizaine d’années, parvient à faire sortir Klidas, un vieil homme triste, du silence où il s’est enfermé.

Biographie: En 2000, après avoir passé un an au Honduras, Anaïs Barbeau-Lavalette a réalisé le documentaire Les petits princes des bidonvilles (Prix du Public au Festival Muestra Cultural de Montréal), lequel amène de jeunes Honduriens jusqu'à Montréal. Dans le cadre de sa formation à L'inis, elle a réalisé Sorcières comme les autres et Les mots bleus. À titre de participante au programme Portraits croisés, elle a coréalisé Buenos Aires no llores. Ce documentaire, tourné en Argentine, a été sélectionné dans de nombreux festivals internationaux, dont le FIPA de Biarritz et le Festival de Cherbourg, où il a remporté le prix du Meilleur court métrage documentaire. Après L'inis, Anaïs a participé à l'Odyssée de volontariat, un périple de plusieurs mois qui l'a menée aux quatre coins du monde et durant lequel elle a réalisé une quinzaine de courts métrages documentaires. À son retour, elle a tourné plusieurs documentaires, notamment Si j'avais un chapeau (mention spéciale du jury aux Journées du cinéma africain et créole), qui donne la parole à des enfants du Québec, d’Inde, de Tanzanie et de Palestine, ainsi que Les mains du monde, diffusé sur les ondes de Télé-Québec. Anaïs est aussi la réalisatrice du long métrage Le ring, produit en 2007 dans le cadre des programmes de formation complémentaire de L'inis. Le film a permis à son équipe de remporter le Jutra de la meilleure musique originale ainsi que plusieurs prix internationaux. En 2008, elle a tourné un documentaire, Tap-Tap, road movie poétique sur la communauté haïtienne de Montréal diffusé sur les ondes de Radio-Canada. Elle a aussi terminé le tournage du film Les petits géants, coréalisé avec Émile Proulx-Cloutier.
À l’hiver 2013, son deuxième long métrage, Inch'Allah, a pris l'affiche des salles de cinéma. En 2015, Anaïs a coréalisé Le plancher des vaches, un documentaire encore une fois coréalisé avec Émile Proulx-Cloutier. Son dernier long métrage, La déesse des mouches à feu, est sorti en 2020.

Crédits

ScénarioArnaud Bouquet