La Fabrique Culturelle

Orgue, harmonies et bryophytes

Marc-Frédéric Indorf, le musicien biologiste

La passion de Marc-Frédéric Indorf a connu une transition surprenante depuis les grandes orgues européennes pour glisser vers les immensités de la forêt boréale.

L’observation des mousses bryophytes des marais de la baie James s’est ajoutée aux suites d’arpèges qui retenaient auparavant son attention.  

Né en Ohio, Marc-Frédéric Indorf a étudié la musique à Paris, pour ensuite poursuivre des études en biologie qui l'ont finalement mené à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), où il se passionne pour les milieux humides.   

Bizarrement, Marc-Frédéric Indorf est arrivé en Abitibi-Témiscamingue en même temps que le nouvel orgue de l’église Saint-Sauveur de Val-d’Or, offert par les Sœurs de l’Assomption de la Sainte Vierge à Nicolet et, dès lors, sauvé in extremis de la casse.  

L’harmonie entre les deux nouveaux arrivants a été immédiate…  

Crédits

Télé-Québec Abitibi-Témiscamingue

Caméraman, monteur et réalisateur: Éric St-Laurent

Coordonateur: André Cullen

Technicienne en production: Érica Coutu-Lamarche

Crédit œuvres: Fugue en ré majeur BWV 532, de Jean-Sébastien Bach; Pastel, de Robert Hebble; Reel de Ste-Anne (musique québécoise); et Dialogue sur les Grands Jeux, de Nicolas de Grigny

Crédit photos: Marc-Frédéric Indorf