La Fabrique Culturelle

Rencontre avec Denys Arcand

Qu'ont en commun Denys Arcand et le classique du terroir Trente arpents?

Le cinéaste a un vrai choc littéraire lorsqu'il lit pour la première fois le chef-d'œuvre de Ringuet. Il décide alors de transporter la voix d'Euchariste Moisan dans un monologue intérieur, construit à partir du roman original, comme un monteur fait du cinéma. Grâce à une écriture vive et imagée, nous l'accompagnons sur le chemin du déclin et de la dépossession.

Réalisation: Alexandre Turgeon Dalpé
Merci à l'oratoire Saint-Joseph pour le magnifique lieu de tournage.

À propos d'Euchariste Moisan

«Denys Arcand a su s’approprier Euchariste Moisan et en faire l’antihéros de sa propre fiction. Bien que nous ne soyons jamais très loin du personnage de Trente arpents, nous l’accompagnons autrement sur la route de la déchéance.»

— Jean-François Crépeau, Le Canada français

«Porté par une écriture économe et visuelle, le long monologue d’Euchariste Moisan va droit au cœur. Un personnage floué que le cinéaste fait revivre avec empathie et qui symbolise la défaite de tant de petites gens. La faillite du rêve américain qui avait attiré des milliers de Canadiens français aux États-Unis.»

— Monique Roy, Châtelaine

http://www.livres-bq.com/catalogue/302-euchariste-moisan.html