La Fabrique Culturelle

De la Gaspésie à Yellowknife, sans «gazer»

Le Gaspésien Martin Zibeau raconte, dans un récit touchant, l’été de ses 50 ans. Sans entraînement particulier, il a traversé le Canada à vélo en solo, de la Baie-des-Chaleurs à Yellowknife.

Comment présenter et résumer le parcours de ce visionnaire, dont la créativité s’exprime hors du cadre? Allons-y simplement, à sa façon.

Ce citoyen de Saint-Siméon-de-Bonaventure a plus de 30 ans d’animation d’ateliers, de théâtre et d’improvisation à sa feuille de route. Il donne également des conférences et il écrit, sans courir après la publication. On peut le suivre avec bonheur sur Facebook… et son récit de vie pourrait inspirer plusieurs livres.

Natif de la banlieue de Québec, Martin Zibeau a quitté la capitale de la Belle Province à l’âge de 30 ans pour s’installer à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest. Il y a habité 10 ans, dont huit sans électricité ni eau courante. Un été, il a décidé de se rendre jusqu’à l’océan Arctique en canot. Ce fut un autre été sans «gazer»; un voyage de 50 jours en autonomie complète.

Bien enraciné en Gaspésie, il a cocréé le Demi, une monnaie locale complémentaire au dollar canadien. Il a aussi cofondé un espace public autogéré, le Locolocal, qui est ouvert à tout le monde et qui fonctionne très bien depuis cinq ans, sans financement public. «Nous redéfinissons ensemble ce que veut dire le mot "confiance"», écrit-il sur son blogue.

https://unetesansgazer.blogspot.ca

Crédits

Télé-Québec GaspésieÎles-de-la-Madeleine

Réalisation, caméra et montage: Mathieu Boudreau

Coordonnatrice: Caroline Bujold

Technicienne en production régionale: Ariane Gratton-Jacob

 

Œuvres:

Extraits des textes Le rêve d’un ti-cul de treize ans et Retour sur le départ, de Martin Zibeau

 

Merci à Alain Poirier pour son garage.

 

Vous aimez nos vidéos? Abonnez-vous à notre infolettre pour ne rien manquer.