La Fabrique Culturelle

Céline Dion chante «Glory, Glory, Alléluia»

Sorti des voûtes

«Mesdames, messieurs, je voudrais vous présenter une adorable jeune fille de 14 ans qui est déjà devenue une formidable chanteuse: Céline Dion», dit Jean-Pierre Ferland à son émission Station Soleil, diffusée la veille de Noël 1982. Formidable, vous dites? 

Sage et allumée, notre Céline nationale revient alors tout juste du Japon, où elle a remporté les honneurs pour sa chanson Tellement j’ai d’amour pour toi à l'occasion du Yamaha Musical Festival. Toujours sous l’aile de maman Dion, la jeune Céline raconte comment elle est reconnaissante envers sa mère, qui l’encourage sans relâche dans sa carrière.  

Elle nous livre ici son interprétation saisissante de Glory, Glory, Alléluia, accompagnée de Jean-Pierre Ferland, Nanette Workman et Louise Forestier. Un moment envoûtant, qui fait place à la magie de Noël, ou plutôt à celle de l’incomparable Céline Dion.

Crédits

Recherche — Archives : Elena Babova-Gyureva 

Extrait de l'émission Station Soleil, Radio-Québec, 1982