La Fabrique Culturelle

La mort de Roi

Le premier roman de Gabrielle Lisa Collard

Entre la réalité et la fiction, nous suivons Gabrielle Lisa Collard dans les lieux où se déroule son premier roman, La mort de Roi.

L’autrice met en scène son personnage principal, Max, dans les lieux réels qu’elle fréquente et affectionne personnellement. Or, Max, elle, est une tueuse. En fait, Max est totalement fascinée par la vie des autres et prend plaisir à les observer à leur insu, jusqu’à ce qu’elle se découvre une envie de les «ouvrir» pour les connaître davantage. Au détour d’une ruelle du quartier Notre-Dame-de-Grâce — où Gabrielle promène son chien pour vrai —, en passant par la montagne et le parc Laurier, nous faisons la rencontre de cette jeune femme lumineuse qui nous lit des extraits de son livre La mort de Roi.

Originaire de Sherbrooke, et maintenant installée à Montréal depuis plusieurs années, Gabrielle Lisa Collard milite en mots et en images en faveur de la diversité corporelle. Fondatrice du blogue Dix octobre, celle qui est également rédactrice et traductrice est une figure de proue de la lutte contre la grossophobie. En fiction, l’autrice se fait un devoir de mettre en scène des personnages aux physiques atypiques, dont l’existence ne tourne pas simplement autour du genre ou de l’apparence physique. Elle souhaite mettre de l’avant des personnages qu’on ne voit pas.

Après avoir fait un tour du bloc, mes écouteurs sur la tête et mes snicks orthopédiques aux pieds, en bonne petite grosse qui fait sa marche rapide, je me suis retrouvée devant la maison. Y’avait personne autour. J’ai levé les yeux vers la fenêtre jaune; il était minuit dix. J’ai longé le côté, passé les bacs de recyclage, jusqu’au balcon arrière. De là, je pouvais voir le voisin de l’autre côté de la haie parler au téléphone, torse nu dans sa cuisine. Il avait une grosse face rouge, le cou duveteux et les doigts épais. (La mort de Roi, de Gabrielle Lisa Collard, 2019)

https://www.dixoctobre.com/

Crédits

Réalisation et montage: Louis-Philippe Chagnon

Caméra: Louis-Philippe Chagnon et David Jean

Coordination: Isabelle Longtin

Crédits œuvre: La mort de Roi, de Gabrielle Lisa Collard, Le Cheval d’août, 2019

Remerciements au Bureau du cinéma et de la télévision de Montréal.