La Fabrique Culturelle

Richard Ferron, à la source des rumeurs

Richard Ferron travaille à Baie-Comeau au sein du Collectif de la Dérive. Il est lauréat du prix du CALQ Œuvre de l’année sur la Côte-Nord 2019 pour son œuvre Empreinte d’ici, une mosaïque élaborée grâce à la participation de la population de Baie-Comeau. D’ailleurs, la participation citoyenne ainsi que les principes de l’art relationnel et de la cocréation sont au cœur de sa pratique artistique.

Au parc des Pionniers, Ferron intervient sur une œuvre qu’il avait réalisée il y a quelques années, La fabrique d’imaginaire, laquelle faisait écho aux fondements industriels de la ville de Baie-Comeau. Il transforme donc cette œuvre en y apposant une mosaïque d’empreintes de mains et de bouches des résidents de sa ville, pour qu’advienne le Banc des Ouï-Dire, d’où partiront les vraies rumeurs! D’une œuvre à l’autre, il approfondit l’aspect social de la culture, et la participation génère aussi un intérêt pour l’art actuel, le démystifie. Il dira:

À la croisée entre territoire, art et collectivité, le Banc des Ouï-Dire propose une façon alternative de fabriquer notre cadre de vie en y associant les gens. Les participants deviennent les cocréateurs de leur propre quotidien, telle une mémoire qui prend forme. Cette action a pour but de mettre en valeur tous les possibles à travers la participation citoyenne. Chacun peut ainsi laisser une trace permanente de son passage dans le temps à travers son action culturelle. Cette œuvre collective, composée d'empreintes citoyennes, se veut un lieu de mémoire ancré dans un espace donné pour tous.

https://www.richardferron.com/

Crédits

Caméra et montage: Guillaume Thibault
Réalisation: Guillaume Thibault et Virginie Lamontagne
Coordination: Virginie Lamontagne
Technicien en production régionale: Michel Neault

Merci à Marie-Hélène Beaudry et à Francis Paradis!

Partagez avec nous l'effervescence culturelle de notre région. 
Abonnez-vous à l'infolettre Côte-Nord.