La Fabrique Culturelle

Là d’où vient mon sang

réalisé par Jemmy Echaquan Dubé

Là d’où vient mon sang est un court métrage expérimental réalisé par la jeune cinéaste atikamekw Jemmy Echaquan Dubé dans le cadre d’une formation en partenariat entre le Wapikoni mobile et l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Au son d’une guitare qui gratte, une jeune femme danse. Ses mouvements sont entrecoupés d’images utilisant les techniques de l’animation en stop motion et du light painting. À travers ce court métrage doté d’une sensibilité poétique, la cinéaste fait un clin d’œil aux changements climatiques et ses effets sur la population. Le titre du film fait référence au mot Notcimik, qui signifie «forêt». En atikamekw, Notci veut dire «là d’où je viens», et Mik — qui vient du mot Mikwaw — signifie «sang». Cela démontre l’importance de la forêt pour les Atimakekw Nehirowisiw.

Jemmy Echaquan Dubé est une Atikamekw de Manawan. Elle a vécu dans sa communauté jusqu’à l'âge de 6 ans avant de retourner à Joliette. Elle a étudié en arts visuels au Cégep de Trois-Rivières et se passionne pour toutes les formes d’art. Elle était monteuse professionnelle et elle a travaillé sur plusieurs projets corporatifs pour Oxfam-Québec et pour Femmes autochtones du Québec, entre autres. Elle donne également des ateliers de sensibilisation aux allochtones, et sa première visite à l’Instance permanente de l’Organisation des Nations unies (ONU) sur les questions autochtones en 2017 l’a inspirée à sensibiliser les jeunes Autochtones pour qu’ils et elles deviennent des leaders. Elle a été stagiaire à l'Office national du film (ONF) et travaille présentement au Wapikoni mobile dans le département de la distribution. Elle est aussi porte-parole du Réseau jeunesse des Premières Nations Québec-Labrador.

Crédits

Production: Wapikoni

Scénario: Jemmy Echaquan Dubé

Réalisation: Jemmy Echaquan Dubé

Caméra: Jemmy Echaquan Dubé

Édition: Jemmy Echaquan Dubé

Actrice: Lila Geneix

Bande sonore: Simon Walls

Merci à Françoise Lavoie-Pilote et à Guy Gendron.