La Fabrique Culturelle

Megwetch Kiajashk (Merci les mouettes)

Réalisé par Jolene Chartrand et Austin Delaronde

Megwetch Kiajashk («Merci les mouettes»), réalisé par Jolene Chartrand et Austin Delaronde, présente une tradition Saulteaux qui existe depuis des siècles: celle qui consiste à collecter des œufs de mouettes. Elaine Ferland, qui a été mairesse de Duck Bay durant plus de 10 ans, a conservé sa passion pour cette récolte et tente de la transmettre aux nouvelles générations afin de poursuivre cette tradition. Chaque année, elle amène des jeunes avec elle en vue de récolter et de manger des œufs de mouettes.

Megwetch Kiaiash fait partie de la programmation «Who We Are: Voices from the Youth» de la caravane Wapikoni – Le cinéma qui roule. De retour pour une troisième année consécutive, la caravane sillonne jusqu’à la fin septembre les routes du Manitoba, de l’Ontario et du Québec pour présenter une collection de courts métrages réalisés par des cinéastes émergents et émergentes qui viennent de communautés autochtones du Canada. Cette collection a été sélectionnée par une équipe de commissaires de plusieurs nations qui a voulu offrir différents regards sur les réalités autochtones. Des films ancrés dans la résurgence, la revitalisation culturelle et les langues autochtones ont donc été choisis. Selon Craig Commanda, qui est à la fois un artiste multidisciplinaire Anishnabe de la communauté de Kitigan Zibi et l'un des commissaires, «Megwetch Kiajash offre un aperçu essentiel des pratiques traditionnelles Anishnaabe et des techniques qui les accompagnent».

Crédits

Production: Wapikoni

Réalisation: Jolene Chartrand et Austin Delaronde, en collaboration avec l’équipe du Wapikoni

Caméra: Jolene Chartrand 

Édition: Jolene Chartrand, Joshua Chartrand, Cyrus Genaille et Austin Delaronde

Enregistrement sonore: Austin Delaronde 

Musique originale: Becky Boucher 

Cinéastes-mentors: Guillaume Collin et Kevin Lee Burton 

Intervenant jeunesse: Bonnie Nepinak 

Assistante cinéaste-mentor: Kristin Snowbird 

Coordonnateur local: Bonnie Nepinak 

Merci à Duck Bay School et à Duck Bay Recreation Department.