La Fabrique Culturelle

Les poésies de Maude Veilleux et des Chiens de Ruelles

Festival de la chanson de Tadoussac

Leurs registres semblent à des lieues l'un de l'autre, mais il n'en est rien. En résonance sympathique, Maude Veilleux et Les Chiens de Ruelles proposent la lucidité, scandée, chantée, criée; la lucidité. Les mots de Maude secouent; leur folk balance; on danse. Une musicale paire de claques sur des tapis empoussiérés de vieilles ironies.

«Véhémente, compulsive et acidulée, la poésie directe de Maude Veilleux est embrassade totale de moments de délire ou de lucidité, désire changer le monde, mais se meut entre colère et résignation, quand le langage semble une frontière et non la solution.» (Source: Les Libraires)

Découvrez les oeuvres de Maude Veilleux ici.

«Folk sale québécois pas trop propre, propre… Les Chiens de Ruelles vous invitent dans leur univers festif, où la folie commune et les gorgées s’entremêlent pour une soirée endiablée. Comme si nous étions tous une famille, la gêne et les non-dits restant à l’écart pour faire place au franc-parler et aux rires contagieux.» (Source: La Route Productions)

Découvrez la musique des Chiens de Ruelles ici.

 

Crédits

Coordination et réalisation: Virginie Lamontagne

Caméra et montage: Guillaume Thibault

Technicien en coordination régionale: Michel Neault

Le premier texte lu par Maude Veilleux est tiré de son recueil Last call les murènes et le second, de son recueil Une sorte de lumière spéciale, tous deux publiés aux éditions de l'Écrou.

Les Chiens de Ruelles ont fait une version instrumentale de leur chanson Selfie, parue sur l'album Détours sans fin, et la seconde pièce est la musique de la chanson Pluvieux, à paraître sur un prochain album.

Merci aux artistes! Merci à Pierre et à madame Ida pour leur accueil au Dépanneur chez Ida. Merci à Audrey Gendron et à son équipe technique. Merci au Festival de la chanson de Tadoussac.