La Fabrique Culturelle

La prison Winter: sortir de l'ombre

Artéfacts 2

Juin 1990: la prison Winter de Sherbrooke ferme ses portes. L’endroit était connu pour ses cellules étroites et la sévère discipline qui y régnait. Ouvert en 1865, l’établissement s'est vu condamné pour cause d’insalubrité. 

Évasions, relations tendues entre gardiens et prisonniers, rats au sous-sol, glace dans les murs en hiver: la prison Winter n’était pas un lieu de tout repos. Conçu pour recevoir 54 détenus, l'établissement a servi à incarcérer jusqu’à 72 prisonniers à la fois (les peines étant de deux ans moins un jour). 

Si l’édifice est fermé au public, la Société de sauvegarde de la vieille prison de Sherbrooke veille à son entretien, tout en menant une campagne pour faire reconnaître l’endroit comme site patrimonial. 

Webster est entré dans ce bâtiment chargé d’histoire en compagnie de deux anciens gardiens ainsi que d’un ex-détenu. Ces témoins actifs redonnent vie aux murs défraîchis par leurs souvenirs d’une époque heureusement révolue: celle d’une prison sombre et insalubre devenue... un artéfact.

* * *

Pour découvrir d'autres épisodes de la websérie Artéfacts, c'est par ici.

https://bit.ly/2IQSo0p

Crédits

Animation: Webster (Aly Ndiaye) 

Réalisation: Marjorie Champagne 

Recherche: Marie-Claude Paradis 

Infographie: Émidouce Cimon 

Coréalisation et montage: Jihen Sebaï  

Caméra: Franie-Éléonore Bernier, Alexandre Lacasse et Sébastien Pomerleau

Technicienne en production: Pauline Bolduc

Coordination: Marie-Claude Leclerc 

Invités

Marc Dumont, gardien retraité; Yvan Lapointe, gardien retraité; Michel Harnois, directeur général de la Société d'histoire de Sherbrooke; Serge Gagnon, ancien détenu.

Remerciements à la Société de sauvegarde de la vieille prison de Sherbrooke pour l’autorisation de tournage dans la prison.