La Fabrique Culturelle

Onickakw («réveillez-vous!»), réalisé par Sipi Flamand

Un appel au changement dans la communauté

Onickakw («réveillez-vous»): tel est le cri lancé par Sipi Flamand à sa communauté. Dans son premier film, le cinéaste expose son point de vue sur la société. Il documente les habitudes de consommation de sa communauté, le gaspillage et l’accumulation de déchets. Il s’interroge sur les causes de la surconsommation et de la pollution. Selon lui, les peuples autochtones sont des défenseurs de l’environnement. Pourtant, ils restent passifs devant la dégradation de leur territoire.

Onickakw, «réveillez-vous!» en atikamekw, est donc un appel aux jeunes, à la société et la communauté en général, pour les enjoindre à prendre leurs responsabilités.

Miaskom Sipi (Sipi Flamand), qui signifie «passage de deux rivières», est originaire de la communauté de Manawan, le pays des Atikamekw-Nehirowisw. Danseur de pow-wow, activiste et défenseur des Premières Nations, il a été un porte-parole du Réseau jeunesse des Premières Nations. Il est actuellement vice-chef du Conseil de bande de Manawan. Pour lui, la transmission des connaissances traditionnelles est non seulement essentielle à la sauvegarde de l’identité autochtone, mais aussi un moyen pour lutter et mieux se défendre contre à la société dominante.

Crédits

Production: Wapikoni mobile

Scénarisation et réalisation: Sipi Flamand

Narration: Sipi Flamand

Caméra: Sipi Flamand, Étienne Marcoux, Marie-Pier Ottawa

Montage: Sipi Flamand

Musique: Sipi Flamand

Coordonnatrice locale: Élisa Moar

Cinéastes-mentors: Alexandra Oakley et Étienne Marcoux

Intervenante jeunesse: Laura Ducharme

Assistante cinéaste et accompagnatrice: Marie-Pier Ottawa