La Fabrique Culturelle

Serge Jauvin, photographe

« Aitnanipan », c’est ainsi que nous vivions

D’aussi loin qu’il se rappelle, Serge Jauvin était fasciné par l’ingéniosité des premiers peuples. Lorsque, adolescent, il a tenu son premier appareil photo, il a su qu’il pourrait ainsi fusionner ses deux passions.

Jeune photographe, la famille Mark, d’Unamen Shipu, l’a accueilli comme un fils et lui a offert tous ses savoirs à documenter. Ce sont 15 000 photographies en noir et blanc et 10 000 autres en couleur sur film Ektachrome qu’a prises Jauvin au fil de cette année transformatrice. Autant d’images qui présentent toute la richesse des savoirs et savoir-faire millénaires des Innus, lesquels vivaient de manière autonome en parfaite harmonie avec la nature sur leur Nitassinan.

Serge Jauvin revisite aussi souvent qu’il le peut sa famille sur la Basse-Côte-Nord. Tragiquement, seulement 20 ans après cette année fondatrice passée avec les Mark, le père de la famille, William-Mathieu, faisait remarquer à Serge que déjà tout avait changé: en 20 ans, plusieurs traditions s’étaient évanouies, et plusieurs savoir-faire menaçaient de disparaître, n’étant plus pratiqués. Le projet que Serge Jauvin aura mis plus de 30 ans à réaliser à la hauteur de la vision qu’il avait a dû passer du titre Aitnanu (c’est ainsi que nous vivons) à Aitnanipan (c’est ainsi que nous vivions). Mettre en lumière l’importance cardinale des savoirs qu’il a eu l’ultime chance de capter est l’œuvre de sa vie.

Crédits

Coordination et entrevue : Virginie Lamontagne
Caméra, montage et réalisation: Guillaume Thibault
Technicien en production régionale: Michel Neault

Œuvres photographiques par Serge Jauvin, série tirée du projet Aitnanipan.
Dessins faits par Suzie Mark, tirés de son journal quotidien, à être intégrés au projet Aitnanipan.
Merci infiniment à Serge Jauvin pour sa grande générosité.