La Fabrique Culturelle

Les marionnettes de Noémi Bélanger

Dentelle, laine de mouton, poils de chèvre, pelote d’épingle...

Depuis la fondation de L’os de bois, Noémi Bélanger assume toute la création de ses spectacles, allant de la fabrication des marionnettes au feutrage à l’aiguille en passant par la manipulation et la mise en scène.

L’année 2014 a marqué un moment charnière dans la vie de Noémi Bélanger. Après l’expérience familiale positive du système Unschooling (non-scolarisation), pour la première fois, ses filles sont rentrées à l’école, au cégep, et Noémi y est retournée en même temps. Puis, de 2015 à 2017, cette dernière a étudié à l’Université du Québec à Montréal et a obtenu un diplôme d'études supérieures spécialisées en théâtre de marionnettes contemporain. Dès l’année suivante, en 2018, elle a créé sa propre entreprise spécialisée en théâtre de marionnettes, L’os de bois.

Nous la retrouvons ici entourée de sa famille, en pleine préparation de son nouveau spectacle, Flore. Alors que sa fille aînée, Maïa — maintenant diplômée du programme Théâtre-Production Décors et costumes au Collège Lionel-Groulx —, signe la conception du décor et des costumes, son autre fille, Danaë, inscrite à la Faculté de musique de l’Université de Montréal, compose la musique du spectacle, qui sera présenté dès l’automne 2019. Une histoire touchante dans la vie d’une artiste.

Du 20 mars jusqu’au 28 avril 2019, l’exposition Toucher la fibre sensible: les marionnettes de Noémi Bélanger présente les œuvres de taille humaine et de plus petit format de cette artiste au Musée des maîtres et artisans du Québec, à Saint-Laurent.

https://losdebois.com/

Crédits

Coordination: Isabelle Longtin

Réalisation et montage: Jérôme Scaglia

Caméra: David Jean et Jérôme Scaglia