La Fabrique Culturelle

La photographie, un espace de liberté

Éloge des femmes et du territoire

Avec son projet photo Ses mains les vents, Anne-Marie Proulx explore les relations de réciprocité qu'entretiennent les femmes avec la nature et leur milieu de vie.

Rencontrée lors d’une résidence de création à l'occasion des Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie, Anne-Marie était de passage dans notre région pour son deuxième séjour relatif à ce projet. Sa première visite s’étant déroulée en mai 2018, elle souhaitait cette fois découvrir et immortaliser les liens qui unissent les femmes au territoire en saison hivernale.

Anne-Marie Proulx crée des univers poétiques qui se situent entre l’histoire et le mythe, la conscience du monde et son interprétation. Ses œuvres se présentent comme des espaces de liberté, ouverts à l’imaginaire, où la perte de repères sert à évoquer de nouvelles narrations. Axé autour d’un territoire ou d’une communauté, son travail se concentre sur les traces qui s’accumulent par le passage du temps et des collectivités. Anne-Marie vit et travaille dans la région de Québec. (Source: site web d’Anne-Marie Proulx)

Son travail sera diffusé à l’été 2019, lors de la 10e édition des Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie. Ces Rencontres forment un événement estival annuel qui fait découvrir la création photographique contemporaine et son actualité en occupant un territoire: la Gaspésie. On y déploie non seulement une série d’expositions et d’installations, mais aussi des événements publics conçus comme un espace de réflexion et d’initiation ainsi qu’un programme de résidences d’artistes et d’échanges avec des festivals d’autres pays.

http://www.annemarieproulx.com/fr

Crédits

Télé-Québec Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Coordination: Caroline Bujold

Réalisation, caméra et montage: Xavier Marceau

 

Crédits œuvres: Anne-Marie Proulx (photos)

 

Remerciements à Edwige Leblanc et aux Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie.