La Fabrique Culturelle

Sara Dufour chante Le père Noël c’t’un Québécois

Les Sessions #LaFab

De retour chez elle, à Dolbeau-Mistassini, dans l’ambiance de la microbrasserie Le Coureur des bois, Sara Dufour nous interprète ce qui peut désormais être considéré comme un classique du temps des Fêtes: Le père Noël c’t’un Québécois! Elle nous l’offre à sa manière en compagnie de Léandre Joly-Pelletier.

Cette chanson, résolument inspirée de notre identité collective, a été écrite au début des années 70 par Roger Magnan et Pierre Laurendeau.

Sara Dufour

C’est dans sa ville natale de Dolbeau-Mistassini que Sara Dufour a écrit ses premières chansons, ayant comme public les chambreurs de la maison de sa grand-mère. Son chemin dans le monde de la musique en est un qui est particulier: elle aura emprunté plusieurs sentiers sinueux au moyen des concours, des compétitions de grande envergure et même sous les projecteurs. Mais la flamme qui brûle en elle la transportera toujours plus loin et plus vite dans son univers créatif qui est son quotidien. Sa sincérité lui donne un charme indéniable. Sur scène, Sara Dufour est dynamique, authentique et attachante, captivant le public avec ses histoires et ses colorés textes d’escapades. Elle a une fougue et un je-ne-sais-quoi qui la rend absolument unique. Résolument «one of the boys», elle présente un folk à saveur country, bon à s’en remonter les manches et à se graisser les mains tant celles-ci taperont au son de sa musique. Son premier album, Dépanneur Pierrette, raconte des «bouttes» d’histoire à vapeur d’essence et vous entraîne dans ses aventures parsemées d’humour et de spontanéité. (Source: www.saradufour.com )

Crédits

Coordination: Télé-Québec Saguenay–Lac-Saint-Jean: Jocelyn Robert

Réalisation, caméra et montage: Sylvie Gravel

Technicienne de production: Julie Pelletier

Crédit œuvre :

Le père Noël c’t’un Québécois, de Roger Magnan et Pierre Larendeau

Voix et guitare: Sara Dufour

Voix et banjo: Léandre Joly-Pelletier

Remerciements: Caroline Mailloux, Valéry Girard, Marie-Pier Arès, Maripier Maltais-Bhérer et la microbrasserie Le Coureur des bois