La Fabrique Culturelle

Christian Quesnel et le loup-garou de Duhamel

Au printemps 2018, en résidence quelque part en Allemagne (et donc loin de sa Petite-Nation), Christian Quesnel peint. Il peint du matin au soir pendant deux mois pour donner naissance à une nouvelle œuvre, Vengeance primitive, qui met en image la relecture d’un conte écrit par Louvigny de Montigny en 1898. Une histoire qui prend place à Duhamel, où l’auteur québécois — qui était aussi journaliste et poète — possédait un chalet. Une légende de loup-garou.

Quesnel est un fervent d’histoire et d’hyperréalisme. On a même l’impression de le voir dans certains de ses quelque 80 tableaux, tous peints à la main, qui composent Vengeance primitive. Pour cette aventure, il s’est joint à Julien Poitras, un autre passionné, qui est aussi éditeur, relieur et médecin! Celui-ci s’est inspiré d’un conte de Philippe Aubert de Gaspé mettant en scène un homme qui, après être passé devant le cimetière où elle a été enterrée, rencontre la Corriveau sur son chemin. Comme Christian, Julien s’est amusé à rendre contemporaine cette légende qui se passe sur la rive sud du Saint-Laurent.

Les deux artistes de bande dessinée ont conçu un album conjoint, de type «tête-bêche».

Lors du lancement à Duhamel, où une lecture différente a été proposée au public présent, La Fabrique culturelle en a profité pour comparer l’hyperréalisme de Christian Quesnel et offrir, elle aussi, sa «lecture» de Vengeance primitive.

Lien vers le conte dont s’est inspiré Christian Quesnel: http://www.touslescontes.com/biblio/conte.php?iDconte=588

http://cquesnel.blogspot.com/

Crédits

Réalisation, caméra et montage: Yves Whissell                                                      Coordination: François DesRochers et Nadine Deschamps

Crédits œuvres                                                                                                        Musique: Marie-Pier Gagné                                                                              Vengeance primitve: Dessins de Christian Quesnel                                                  Une nuit ensorcelée: Dessins de Julien Poitras et texte de Philippe Aubert de Gaspé                       

Merci à Carl Bernier et à Martine Caron pour l'accueil à l'église de Duhamel.