La Fabrique Culturelle

Slamer pour s’émanciper

La poésie dans la vie des adolescents

Dénoncer les inégalités, faire tomber des préjugés, expliquer son parcours de transgenre, dévoiler ses défis liés à l’autisme: voilà autant de sujets qui ont été «slamés» dans les lieux publics de la Baie-des-Chaleurs.

Les Rencontres internationales de perfectionnement en art oratoire, qui se sont tenues en Gaspésie du 22 au 27 octobre, avaient plusieurs objectifs, mais la finalité, c’était d'outiller les jeunes pour qu’ils prennent la parole.

Adolescents, on a tous des questions existentielles. Quand on est capable de les partager avec le public, ça devient un petit peu plus le problème de chacun qui l’a entendu, et un petit peu moins un gros problème à porter tout seul.

— Bilbo Cyr, coordonnateur de l’événement

Ainsi, à travers non seulement des rencontres avec d’autres jeunes de leur âge, mais également des séances de perfectionnement ainsi qu'une dizaine de performances devant public, ces jeunes ont pu expérimenter les défis et les bienfaits liés à la prise de parole en toute liberté.

Crédits

Télé-Québec Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine:

Coordination: Caroline Bujold

Réalisation, caméra et montage: Julien Leblanc

Technicienne en production: Janie Poirier

Crédits œuvres:

Slam: Icitte, de Tommy Chiasson

Slams: L’autoroute de la déroute et D’actualité, de Lili Forest

Slams divers de Mael Pelletier 

Slams divers de Jordan Arnoux, Stella Nemmar et Manon Roqueta

Remerciements: Brûlerie du Quai, Marché L. V. Metro, Studio Tracadièche et Quai des arts