La Fabrique Culturelle

Gabriel Thibaudeau

Le bonheur d'un compositeur

Le maestro Gabriel Thibaudeau s’est fait passeur d’émotions lors du ciné-concert Metropolis, présenté récemment à l'occasion du Festival de cinéma de la ville de Québec. Heureux le pianiste qui compose et dirige sa propre musique.

Rares sont ceux qui sont reconnus pour leurs compositions orchestrales destinées au cinéma muet. Pianiste attitré à la Cinémathèque québécoise, à Montréal, Gabriel Thibaudeau a pu concilier sa sensibilité face au septième art et ses talents de compositeur.

Sa réflexion sur le cinéma muet lui permet d’éviter de simplement souligner à grands traits ce qui se déroule sous les yeux… «Pour moi, ça ne donne strictement rien de mimer ce qui est à l’écran, parce que évidemment, quand c’est redondant, on appelle ça du "mickeymousing", et c’est pas pour rien», dit-il. Non, pas de mickeymousing pour Gabriel Thibaudeau!

Sa réputation a largement franchi les frontières, lui dont l’agenda ne cesse de se remplir. Outre Metropolis, il a aussi composé des partitions pour The Phantom of the Opera (Julian Rupert) et bien d’autres films du répertoire dit muet.

http://www.gabrielthibaudeau.com/

Crédits

Réalisation, caméra et montage: Mario Picard

Technicienne en production: Pauline Bolduc

Coordination Télé-Québec Capitale-Nationale: Marie-Claude Leclerc

Crédits œuvres  
Metropolis. Réalisation: Fritz Lang. Scénario: Fritz Lang et Thea von Harbou, une adaptation du roman éponyme de Thea von Harbou. Allemagne, 1927. Les extraits vus dans cette capsule sont du domaine public.

Musique: Gabriel Thibaudeau 

Remerciements aux musiciens de l'Orchestre symphonique de Québec