La Fabrique Culturelle

Jean Bédard | fermier et écrivain

Lauréat de nombreux prix littéraires, le romancier et philosophe Jean Bédard a choisi, en 2004, de devenir fermier écrivain, au Bic, pour échapper à la folie des hommes. Dans son dernier ouvrage, intitulé Journal d’un réfugié de campagne (paru aux éditions Leméac en 2017), l’auteur raconte cette transition dans un style qui allie considérations scientifiques jardinières et riches envolées poétiques sur la beauté de la vie.

Mais que se passe-t-il concrètement lorsqu’un écrivain devient paysan pour faire prendre de l’air à ses idées et les enraciner?  Une équipe de La Fabrique culturelle a rencontré Jean Bédard sur sa ferme SageTerre.

Écrivain, philosophe-éthicien et intervenant social, Jean Bédard est aussi un conférencier émérite et formateur agréé. C'est à travers une vie professionnelle préoccupée par les grands problèmes sociaux, la pauvreté galopante et les risques écologiques qu'il se demande: qu'est-ce qui ne va pas? Cela l'amène inévitablement à l'histoire de la pensée.

Philosophe féru de sciences, il a participé aux recherches d’Ilya Prigogine, Prix Nobel de chimie, sur le temps créateur (L'incertitude, d'Eckhart à Prigogine, publié par Ilya Prigogine dans L'Homme devant l'incertain, Éditions Odile Jacob, Paris, 2001, pp. 277-294).

Avec son épouse, Marie-Hélène Langlais, il a fondé en 2004 la ferme d’accueil écologique SageTerre, au Bic (Québec). Maître EckhartNicolas de Cues et Comenius sont actuellement offerts en livres de poche sous le titre Professeurs d’espérance (Montréal, Typo, 2012). Cette trilogie est complétée par Marguerite Porète, l’inspiration de Maître Eckhart (Montréal, VLB, 2012), prix Ringuet de l’Académie des Lettres du Québec (2013).

Ses essais Le pouvoir ou la vie (Montréal, Fides, 2006) et L’écologie de la conscience (Montréal, Liber, 2013) s’intéressent aux grands enjeux de notre société que sont l’écologie, l’éthique et le pouvoir. Parus récemment: Le chant de la terre innue (Montréal, VLB, 2014) et Le chant de la terre blanche (Montréal, VLB, 2015). À paraître prochainement: Le dernier chant des premiers peuples (Montréal, VLB, à confirmer). Cette trilogie de chants de la terre forme une grande quête de la joie par une humanité réconciliée avec nature.

Sources: http://www.jeanbedard.com/index.php/biographie

http://www.lemeac.com/catalogue/1666-journal-d-un-refugie-de-campagne.html

Crédits

Coordination: Diane Dubé

Réalisation: Thomy Laporte

Caméra: David Ouellet

Montage: Philippe Chaumette

Technicienne en production régionale: Julie Belland

Extraits du livre Journal d’un réfugié de campagne, de Jean Bédard, paru aux éditions Leméac en 2017.