La Fabrique Culturelle

La dessinatrice Catherine Ocelot rencontre les cinéphiles

Dessiner pour comprendre les films, avec la bédéiste Catherine Ocelot qui participe à une résidence artistique à la Cinémathèque québécoise.

Pour mesurer l'impact et l’influence du cinéma, l’auteure et artiste visuelle Catherine Ocelot rencontre des cinéphiles. Après certaines projections, Catherine choisit au hasard un spectateur avec lequel elle a une courte discussion. Elle crée ensuite des dessins, des collages ou des photos inspirés d’éléments marquants du film.

Dans le cadre de la thématique Mai 68, Catherine a sélectionné le film documentaire français Mourir à trente ans (1982) du réalisateur Romain Goupil.

Établie à Montréal depuis plusieurs années, Catherine Ocelot est une auteure originaire de la ville de Québec. Elle débute sa carrière à Radio-Canada comme directrice artistique et designer, et poursuit à son compte comme dessinatrice et motion designer. Elle publie Nenette cherche un sens en 2006, Talk-Show en 2016, et participe à de nombreux projets dans le milieu de la télévision, de l’édition, et occasionnellement, du spectacle. Co-fondatrice de la revue Tristesse, son dernier livre, La vie d’artiste, est paru cette année aux éditions Mécanique Générale. (source : site de l’artiste)

Au terme de cette résidence d’une durée d’un an, Catherine Ocelot exposera ses œuvres à la Cinémathèque québécoise au printemps 2019.

http://www.cinematheque.qc.ca

Crédits

Coordination : Bastien Gagnon-Lafrance

Réalisation et montage : Louis-Philippe Chagnon

Caméra : Louis-Philippe Chagnon et David Jean