La Fabrique Culturelle

Rire et réfléchir

Vérités et conséquences

« Sur mon épitaphe, si c’était écrit : “Il a donné des outils aux gens pour débattre”, je serais content », affirme l’humoriste Louis T en rigolant. C’est d’ailleurs le grand objectif derrière ses capsules Vérités & conséquences , qu’on peut voir sur Ici Tou.tv.

À l’ère où l’expression « fausse nouvelle » est sur toutes les lèvres, les épisodes de Vérités & conséquences tentent de remettre les faits au centre de l’actualité. Sur un ton humoristique pince-sans-rire, la production vise à vulgariser des enjeux de société sérieux à partir d’une recherche rigoureuse.

Louis T souhaite ainsi sortir les jugements parfois un peu rapides des débats publics pour les remplacer par des réalités avérées.

Je suis fasciné de voir qu’il existe des faits et des statistiques d’un côté, et les opinions des gens de l’autre, et que les deux ne semblent pas nécessairement connectés.

La sédentarité culturelle, cette bulle d’informations dans laquelle on se retrouve à force de s’abreuver toujours aux mêmes sources, est son grand ennemi.

C’est donc une documentation solide provenant d’un large éventail de sources que lui et la recherchiste Marie-Anne Grenon s’escriment à mettre en scène pour chaque épisode. « J’aime les hard news (NDLR: se dit des nouvelles basées sur des faits vérifiables), explique-t-il. Je les trouve plus intéressantes pour outiller les gens. Je suis content quand les internautes apprécient mes capsules, mais c’est particulièrement satisfaisant pour moi lorsque quelqu’un envoie une capsule à une ou à un ami avec qui il est en désaccord sur un enjeu. Dans les cas où ils arrivent ensuite à un terrain d’entente— je regarde parfois leur série de commentaires sur leur billet Facebook —, je suis pas mal fier de moi .»

Louis T ne se cache pas que les boutades qui pimentent ses épisodes sont là pour lui permettre de rejoindre un plus large public. « On n’aborde pas toujours des sujets qui intéressent les gens en partant. L’humour, c’est la gélatine autour de la pilule », illustre-t-il.

Et ce ne sont pas toutes les matières qui sont faciles à aborder. « Il y a deux grandes difficultés dans ce qu’on fait, indique-t-il. La première : les questions polarisantes. J’essaie le plus possible de trouver un équilibre lorsqu’on traite de ce genre d’actualités, mais il arrive que je sois détesté de tous, ce qui n’est pas super. L’autre difficulté, ce sont les sujets sensibles. Faire de l’humour sur le harcèlement sexuel, par exemple, ça demande beaucoup de finesse. Ce n’est pas aussi facile de puncher et de faire des gags sur des problématiques comme ça. Ça peut être mal interprété. »

Au-delà du service public, l’humoriste avoue que cette production l’aide dans sa quête personnelle.

Je cherche surtout à comprendre l’humain. J’essaie de comprendre le chemin mental que les gens font, pourquoi ils saisissent telle chose, pourquoi ils pensent telle affaire. Mais au fond, je ne le sais pas. C’est un peu une psychanalyse que je fais payer par vos taxes et que je mets sur le Web.

http://numa.media/rire-et-reflechir/

Crédits

PRODUCTEUR(S) : Raphaëlle Huysmans;Philippe Lamarre

DIFFUSEUR(S) : ICI TOU.TV / URBANIA

CONCEPTEUR ET RÉDACTEUR : Louis T.

RÉALISATEUR : Gabriel Lajournade

DIRECTEUR(S) ARTISTIQUE(S) : By Haus; Claire Dazat

INFOGRAPHISTE(S) : Maud Drouin

ANIMATEUR : Louis T.

AUTRES CRÉDITS : Productrice au contenu: Marylène Fortier; Recherchiste: Marie-Anne Grenon; Compositeur musical: Jean-Olivier Bégin; Directrice de production: Jacinthe Carignan;