La Fabrique Culturelle

Cherry Chérie et la Tragédie en tuxedo

En performance au Petit Théâtre du Vieux Noranda

Cherry Chérie est le quintette qui fait du rock’n’roll des années 60, tout ce qu’il y a de plus rétro. Cette musique est parfaite pour rouler, cheveux au vent.

Un peu plus de deux ans après le succès critique monstre de J'entends la bête, Cherry Chérie a sorti son second album, Adieu Veracruz. Cherry Chérie change maintenant de ton pour ce nouvel album.

Leur couleur de son rétro-trash délaisse le bonbon pour prendre des teintes obscures, plus lourdes, sans pourtant mettre de côté ses solides refrains accrocheurs. Jadis une station balnéaire idyllique, Veracruz au Mexique est aujourd’hui un paradis usé, défraîchi et rongé par le crime, c’est peut-être cette idée qui donne un côté plus sombre, moins givré, aux chansons.

L’album Adieu Veracruz se veut la trame sonore d'un film noir qui ne verra jamais le jour. L’intention elle, est évidente : donner envie de danser et de faire la fête. Allez, déhanchez-vous sur le rock’n’roll, en français, merci, de Cherry Chérie.

La Fabrique culturelle a invité le groupe à faire une chanson lors de son passage au Festival des Guitares du Monde en Abitibi-Témiscamingue; Cherry Chérie a proposé Tragédie en tuxedo.

La voici, montez le son!

https://www.cherrycherieband.com/

Crédits

Coordination Télé-Québec Abitibi-Témiscamingue : Josée Lacoste et André Cullen

Caméra : Donald Isabelle, Virgil Héroux-Laferté et Éric St-Laurent

Montage et réalisation : Éric St-Laurent

Remerciements au Petit Théâtre du Vieux Noranda et le Festival des Guitares du Monde en Abitibi-Témiscamingue