La Fabrique Culturelle

Guy Langevin, maître de la manière noire

Le travail de Guy Langevin est indissociable de la manière noire (ou mezzotinte), cette forme suprême de gravure, à la fois si exigeante et si fascinante. En même temps, impossible de réduire son oeuvre à cette virtuosité qui lui a valu des prix partout dans le monde, comme celui pour le "dépassement de la technique" au prestigieux Festival international de Mezzotinte en Russie en 2013. Qu’il s’exprime par la gravure, la peinture ou la photographie, Guy Langevin traque la lumière depuis plus de 40 ans, pour la faire jaillir du plus profond des noirs, magnifier le moindre frisson de la chair humaine. Ombre et lumière, vie et mort, persistance et fugacité, flou et précision : c’est dans la dualité qu’il puise son inspiration.

Avec Voile de peau présentée au Centre d’exposition Raymond-Lasnier de Trois-Rivières, cette exploration de la dualité se révèle fulgurante. Ce qui se perçoit habituellement dans l’infiniment petit nous apparait immense, exposant le visiteur à une troublante intimité.

« La nudité nous ramène à notre fragilité animale. Elle nous confronte aussi aux convenances, aux barrières sociales. Elle nous propose une liberté que plusieurs craignent, qu’ils veulent restreindre, contrôler, voire abolir » - Guy Langevin

Et comme toujours au cœur de l’art de Guy Langevin, cette maestria à représenter le corps humain dans sa plus intangible beauté.

Pour en apprendre davantage sur l'artiste, consultez ce texte.

Crédits

Coordination : Patrick Douville
Caméra, montage et réalisation : Jean-Luc Daigle
Technicienne en production régionale : Desjardins, Marie-Josée


Oeuvres : Guy Langevin.