La Fabrique Culturelle

Sylvie Tisserand

La tisserande de broche

Sylvie Tisserand est une artiste en arts visuels, une artisane, et une employée de quincaillerie.  Petite déjà, elle utilisait des matériaux trouvés dans la quincaillerie de ses parents, et maintenant qu’elle est grande, elle continue à créer des œuvres à partir de matériaux « non-nobles » comme de la broche. 

Elle tourne du fil de fer partout : au travail sur l’heure du midi, pendant des randonnées en nature, et dans son atelier à Chute-Saint-Philippe, dans la maison familiale, à une vingtaine de minutes de Mont-Laurier.

Sa dernière exposition, Les cloches silencieuses, présente entre autre des sculptures de fil de fer qui représentent des cloches, mais qui ne sonnent pas. Chaque cloche représente un des cycles de la vie : la petite enfance, l’adolescence, l’âge adulte, la retraite, et la fin de vie.

L'exposition Les cloches silencieuses est présentée au Centre d'exposition Mont-Laurier jusqu'au 20 décembre 2017.

Ma pratique sculpturale s’avère plutôt un art du façonnage. Depuis plusieurs années, j’affectionne le fil de fer comme médium principal. La technique de façonnage que j’ai développé, pratiqué à même des parties de corps, m'a permise, au fil des ans, de poursuivre ma création en interaction avec les gens. Je modèle librement, je dessine en fil de fer, je tisse des liens, traces humaines témoignant à la fois de cette dualité entre la présence physique de l'autre et l’espace vide construite par la sculpture même.

Depuis 2010, je développe une nouvelle série de sculptures réalisées à partir d’objets naturels, amassés lors de mes randonnées. Cette nouvelle production, que j’intitule «Sculpt-Nature», m’apporte un espace de ressourcement tout en alimentant ma créativité. Je favorise l’errance. Je marche dans les forêts, le long des cours d’eau à la recherche de bois d’épave et de cailloux.  Certains sont sculptés et façonnés sur place, et tous sont documentés et photographiés quant à leur lieu de découverte et d'appartenenace. Dorénavant la forme façonnée fait partie intégrante de l’œuvre. Aujourd’hui, je me permets, sans contrainte, un métissage de matières, un jeu de volume et d’espaces vides.  Sculptures remisent en contexte dans leurs lieux d’origine, lorsque revisités par le biais de la photographie et du traitement numérique.

La photographie et la vidéo s’amalgament de plus en plus à ma pratique, elles sont pour moi un complément d'inspiration sensible.  Les images, glanées au hasard de mes randonnées, deviennent des canevas de créations exploratoires dans le monde des environnements virtuels 360° et de l'art vidéo.     (SOURCE : www.sylvietisserand.ca )

Crédits

Réalisation : François DesRochers

Caméra et montage : Yves Whissell

Coordination : François DesRochers et Nadine Deschamps

Merci au Centre d'exposition Mont-Laurier et à la quincaillerie Rona de Mont-Laurier