La Fabrique Culturelle

Hochelaga, terre des âmes

Le film de clôture du FCIAT

Hochelaga, terre des âmes est un drame historique écrit et réalisé par François Girard. Après un spectaculaire affaissement de terrain au stade Percival Molson de Montréal, ce lieu est devenu le lien où les personnages ayant vécu à travers le temps sont évoqués dans le film.

L'intrigue développée par François Girard va naviguer sur plus de 750 ans en prenant place dans un lieu unique: Hochelaga. François Girard et Samian sont venus à Rouyn-Noranda afin de présenter leur film qui a clôturé le 36e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue.

La Fabrique culturelle a rencontré François Girard et Samian peu avant la représentation afin de parler du contexte historique, culturel et social dans lequel le film s'est inscrit. Dans une mouvance où la reconnaissance des Premières Nations dans la société actuelle est en évolution, le film prend volontairement le parti-pris de la légitimation de l'apport des Premiers peuples à la société actuelle.

Le stade devient un site archéologique protégé et des siècles d'histoire se révèlent sous nos pieds. L'archéologue mohawk Baptiste Asigny entreprend des fouilles qui le mènent à la découverte des multiples générations qui ont occupé ce lieu et de leurs secrets enfouis. Baptiste est dès lors déterminé à trouver ce qu'il cherche depuis toujours : la trace du village d'Hochelaga, là où ses ancêtres iroquoiens reçurent Jacques Cartier en octobre 1535." Hochelaga, terre des âmes représente le Canada dans la course à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère à la première étape de sélection. Le dévoilement des cinq finalistes de la course aux Oscars aura lieu le 23 janvier 2018.

Hochelaga, terre des âmes sera en salle le 19 janvier 2018

Les films Séville

Crédits

Coordination Télé-Québec Abitibi-Témiscamingue : Josée Lacoste et André Cullen

Caméra, montage et réalisation : Éric St-Laurent

Entrevue : André Cullen

Remerciements à Charles Gabrysz du restaurant Le Pizzé de Rouyn-Noranda