La Fabrique Culturelle

Frédérique Drolet rit de se voir si belle en ce miroir

Grandir dans une maison fabriquée comme un pied de nez à l’ennui, ça ne change pas le monde, sauf que… Pour Frédérique Drolet, le jardin des merveilles qu'est sa maison d’enfance était un portal directement relié à la créativité.

Bâtie par son père potier travaillant le bois et sa mère pratiquant les arts textiles, s’ajoutant plus tard au portrait une belle-mère céramiste et un beau père sculpteur sur bois, il n’est pas surprenant que pour Frédérique, son frère et sa soeur, une pratique artistique aille de soi. Frédérique est la seule des trois qui en ait fait un métier à temps plein (sa soeur est céramiste à mi-temps), mais le besoin de créer dépasse les désirs de carrière chez les Drolet!

Dans le cadre de la 21ème tournée des Créateurs de la Petite-Nation, Frédérique nous invite à un récital intime, dans le salon même où elle a fait ses gammes et ses vocalises. Si le lieu reste le même, la chanteuse, elle, est passé de petite fille gênée de chanter devant ses parents à jeune femme à la voix magnifique, initiant une petite foule privilégiée au pouvoir envoûtant de l’opéra.

https://www.frederiquedrolet.com/

Crédits

Réalisation : Alain Chevarier

Caméra : Alain Chevarier et Patrick Bourque

Montage : Marie-Claude Fortin

Merci à Claude Drolet et Denise Fournier pour leur accueil