La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Multi

Le choix de Nicolas Tittley à Formule Diaz | Trois capsules de La Fabrique

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Montréal

3 octobre 2017

Nicolas Tittley a choisi trois capsules captivantes de La Fabrique cette semaine provenant de l’Outaouais, Québec et Lanaudière.

Alexandre Desjardins, le jeune cinéaste bien connu pour ses courts métrages propose un projet de création vidéo / multidisciplinaire absolument emballant, qui est projeté sur les murs du Vieux-Hull jusqu'à la fin septembre. Rencontre avec Serge Houde, surnommé le sculpteur de temps, un maçon et sculpteur, collectionneur de pierres et autres curiosités, qui a son atelier dans un étrange endroit dans le quartier Saint-Sauveur à Québec. Et portrait du designer Jean-Claude Poitras, qui fait l'objet d'une exposition d'envergure au Centre d'art de Repentigny.

ALEXANDRE DESJARDINS | QUAND LES MURS ONT DES YEUX ET DES OREILLES Depuis plusieurs années, Alexandre Desjardins réalise des courts métrages primés en même temps qu’il explore  les nouvelles voies du multimédia. Dans son nouveau projet, Didascalie, il allie des éléments de cinéma, d’illustration, de poésie, de musique, de danse, d’animation 3D et de “ video mapping ” pour projeter une œuvre novatrice sur la façade d’un bâtiment du Vieux-Hull. Didascalie est un triptyque construit autour de trois textes de poètes bien connus en Outaouais : Guy Jean, Mélanie Rivet et Michel Côté. Les créateurs se sont inspirés de la vie nocturne de la rue Laval, des gens qui la fréquentent et qui l’habitent. La première projection s’intitule Désir, la deuxième Je suis toi, et la dernière Rumeur.

SERGE HOUDE, SCULPTEUR DU TEMPS Vu de l’extérieur, l’endroit s’affiche bariolé, coloré, un brin abandonné… Pourtant, l’atelier La Pierre des Ancêtres vit et vibre grâce à Serge Houde, propriétaire depuis 2006 de ce bâtiment singulier plus que centenaire. Maçon, sculpteur et tailleur de pierre, Serge Houde nous ouvre les portes de cette ancienne boutique que les plus vieux appellent encore « Beaulieu guenilles ». Ancien propriétaire, ce monsieur Beaulieu avait accepté de lui vendre son bazar puisque le nouvel acheteur s’engageait à garder le tout debout. Alors que le quartier Saint-Sauveur de Québec change tout autour et que les nouvelles constructions vont bon train, l’atelier traverse le temps, immuable. Ce créateur s’entoure de trouvailles insolites, d’anciennes statues, d’objets venus d’autres époques et d’artéfacts de la dernière guerre mondiale, une de ses nombreuses passions qu’il savoure en conduisant sa Jeep militaire. Entrer dans l’atelier intemporel de Serge Houde reste une expérience hors de l’ordinaire et l’entendre raconter la genèse de ses œuvres s’apparente à un cours d’histoire. L’âge de pierre n’est pas terminé, il traverse le temps dans la basse-ville de Québec, solide comme un roc.

Jean-Claude Poitras | Le monsieur qui faisait du beau linge Présentée au Cendre d'art Diane-Dufresne de Repentigny, l’exposition Jean-Claude Poitras : Sur le chemin du Roy, au fil de mes escales témoigne, en huit périodes marquantes, de la vie professionnelle et artistique de ce grand créateur qui a toujours su se renouveler. Après avoir étudié le design de la mode à Montréal, Jean-Claude Poitras a connu une carrière exceptionnelle dans le monde de la création vestimentaire. Puis, n’écoutant que son instinct et ses envies, il a ensuite investi son talent dans l’art de vivre à la maison, embellissant le quotidien des familles québécoises. Il se consacre par la suite à l’art visuel, au sens le plus éclaté du terme. Fasciné par les couleurs et les matières de toutes sortes,  il crée des œuvres sur verre, peint la céramique et habille, de papier ou de tissu transparent, d’imposantes sculptures remplies de lumière. Jean-Claude Poitras a consacré sa vie à la création et continue de le faire, bien au-delà du « monsieur qui faisait du beau linge » comme il se décrit modestement : « J’ai une histoire à raconter, un héritage à léguer, une œuvre à poursuivre ».

Formule Diaz est présentée le lundi à 21 h sur les ondes de Télé-Québec et rediffusée le vendredi à 11 h et le dimanche à 14 h.

Visionnez cet épisode complet de Formule Diaz.

Crédits

Produit par Trio Orange

Réalisatrice-coordonnatrice : Marie Carpentier

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner