La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Arts visuels & numériques

Alexandre Desjardins | Quand les murs ont des yeux et des oreilles

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Outaouais

15 septembre 2017

Depuis plusieurs années, Alexandre Desjardins réalise des courts métrages primés en même temps qu’il explore  les nouvelles voies du multimédia. Dans son nouveau projet, Didascalie, il allie des éléments de cinéma, d’illustration, de poésie, de musique, de danse, d’animation 3D et de “video mapping” pour projeter une oeuvre novatrice sur la façade d’un bâtiment du Vieux-Hull.

Didascalie est un triptyque construit autour de trois textes de poètes bien connus en Outaouais : Guy Jean, Mélanie Rivet et Michel Côté. Les créateurs se sont inspirés de la vie nocturne de la rue Laval, des gens qui la fréquentent et qui l’habitent. La première projection s’intitule Désir, la deuxième Je suis toi, et la dernière Rumeur.

L’oeuvre est projetée tous les soirs de septembre, de 20h à 2h au 34 rue Laval, à Gatineau. 

Biographie

Alexandre Desjardins est réalisateur et scénariste originaire de l’Outaouais et diplômé du programme cinéma, profil réalisation à l’Université du Québec à Montréal.

Son court métrage de fiction L’arbre au coeur qui bat est sélectionné par des festivals internationaux, au Canada, en France, à Singapour et en Australie, dont Off-courts Trouville et le Vancouver International Film Festival. Il est aussi sélectionné par Téléfilm Canada et Prends ça court! pour une projection spéciale au Marché du film du Festival de Cannes 2011. L’arbre au coeur qui bat reçoit deux Prix Prends ça courts! et le Prix coup de coeur du Festival des films de la relève de Montréal en 2012.

Son court métrage de fiction Jamais je ne t’oublierai remporte le Prix du public au Festival de cinéma de la ville de Québec 2014, et est présenté, entre autres, à Toronto, à Montréal et en Irlande.

À l’été 2015, Alexandre écrit et réalise le spectacle multimédia «AGWÀTÀ», inspiré de l’Outaouais du XIXe siècle et produit par Mixmédiarts et 4elements. Le spectacle illumine le ruisseau de la Brasserie devant quatorze mille spectateurs et est nominé pour le Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec, Oeuvre de l’année en Outaouais. Alexandre crée ensuite l'ANXIORIUM, une oeuvre interactive sur le thème de l’anxiété chez les jeunes, présentée à l’Université du Québec en Outaouais à l’hiver 2016.

 

Crédits

Réalisation : François DesRochers

Caméra : Alexandre Desjardins, Olivier Caron et Alain Chevarier

Montage : David Jean

Coordination : François DesRochers et Nadine Deschamps

Crédits-Oeuvres Didascalie : https://didascalie.live/credits.php 

Remerciements : DAÏMÔN, l’Association des auteurs et auteures de l’Outaouais et la Ville de Gatineau

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner