La Fabrique Culturelle

Jardins, cueillette et autonomie alimentaire: 8 livres du terroir

Jardiner et cueillir pour se connecter, pour connaître les écosystèmes qui nous gardent en vie; cultiver la terre pour cheminer vers une plus grande autonomie alimentaire: voilà des objectifs nobles et plus accessibles qu’on le pense.

Les livres proposés ici offrent une grande richesse d’enseignements et de connaissances pour s’initier à la cueillette et au jardinage ou se spécialiser dans ces disciplines. C’est également l’occasion de découvrir des personnes pour qui l’agriculture et la cueillette sont de véritables modes de vie; des humains à ce point inspirants qu’ils donnent envie à qui que ce soit de faire un premier pas dans cette direction.

Trésors du garde-manger forestier

Quand et où trouver la salicorne ou le plantain? Que fait-on avec du pin blanc ou la quenouille? Comment apprête-t-on les champignons sauvages? Forêt, véritable bible des plantes comestibles du Québec, répond à ces questions et présente plus de 100 espèces de verdures, de fruits, d’arbres, de champignons, etc. On apprend à connaître chacune d’elle, à la reconnaître et à la cuisiner, le tout dans un emballage poétique et esthétique qui met assurément l’eau à la bouche.

La cueillette et la cuisine de plantes sauvages sont un prétexte formidable pour reprendre notre place parmi les arbres. — Forêt

Autrice et auteur: Ariane Paré-Le Gal et Gérald Le Gal, amoureux de la forêt
Publié aux éditions Cardinal

 

Initiation au jardinage écologique

Présentant d’abord des repères botaniques ainsi que le fonctionnement des plantes, Jardiner, tout naturellement guide le lecteur ou la lectrice pas à pas pour s’équiper, planifier et semer, peu importe la taille de son balcon ou de son jardin. On y donne les trucs de base pour le jardinage de plantes comestibles, de fleurs et de plantes intérieures et on y fait l’éloge des bienfaits psychologiques qui viennent avec le fait de s’entourer de vivant et de beauté. Une lecture qui fait franchement du bien à l’âme.

Jardiner chez soi et encourager des systèmes d’agriculture à échelle humaine, locale, biologique et responsable participe au maintien d’un environnement sain.— Jardiner, tout naturellement

Autrices: Laurie Perron et Sarah Quesnel-Langlois, cultivatrices de plantes et de valeurs écologiques
Publié aux éditions Parfum d’encre

 

Offrandes végétales du terroir

Nos forêts et nos marais regorgent d’une multitude de plantes indigènes aux vertus impressionnantes. Avec le guide Plantes médicinales indigènes, Anny Schneider vulgarise un colossal travail de recherche et d’expérimentations en présentant une sélection de 72 espèces du Québec et du sud-est du Canada. Ce précieux ouvrage oriente le lecteur ou la lectrice pour la récolte et les transformations (décoctions, tisanes, onguents, etc.), tout en l’éduquant sur les propriétés et l’utilisation de ces plantes. Grâce à toutes ces nouvelles connaissances, les balades en forêt pourraient prendre une tout autre dimension.

Depuis toujours, partout sur terre, les plantes qui nourrissent et qui soignent font partie du quotidien des êtres humains. D’où que nous venions, nous, êtres humains, avons été des nomades chasseurs, cueilleurs, pêcheurs, et ce, depuis près de 3000 générations. Sans les plantes qui nourrissent et qui soignent, nous n’aurions certainement pas survécu. — Plantes médicinales indigènes du Québec et du sud-est du Canada

Auteure: Anny Schneider, soigneuse et herboriste chevronnée
Publié aux Éditions de l’Homme

 

Un potager bio pour sa famille, une étape à la fois

Le jardin vivrier: autosuffisance et non-travail du sol prend racine dans l’histoire de famille de l’autrice Marie Thévard et de sa mère, Marie-Thé. Depuis plusieurs années, cette dernière cultive selon le principe du non-travail du sol et en évitant les énergies fossiles. Le but de Marie-Thé: avoir un jardin vivrier, c’est-à-dire qui vise l’autosuffisance alimentaire familiale. C’est donc avec le souhait de préserver toutes les connaissances accumulées par sa mère que Marie s’est lancée dans l’aventure de cette publication. Elle y présente cette femme qu’elle admire, sa philosophie et, surtout, toutes les étapes du jardinage, un mois à la fois.

La nature sait comment régénérer même les sols les plus pauvres et augmenter continuellement la biodiversité qu’ils peuvent porter. — Le jardin vivrier: autosuffisance et non-travail du sol

Autrice: Marie Thévard, archiviste des savoirs familiaux
Publié aux éditions Écosociété

 

Cohabiter avec Gallus gallus domesticus

C’est de plus en plus fréquent: à la ville ou à la campagne, les poulaillers poussent dans les arrière-cours et font la fierté de leurs propriétaires.  Préambule nécessaire pour la suite, Des poules dans ma cour: pour des œufs frais au quotidien s’attarde d’abord à l’évolution et à la domestication des poules, à leur anatomie et à leurs comportements. Vient ensuite toute l’information précise pour planifier la mise en place de son poulailler. En commençant par le choix des poules, on en apprend également sur leur alimentation, les soins à leur prodiguer, leurs prédateurs, etc. Tout y est! De quoi donner à n’importe qui l’envie d’élever de la volaille chez lui ou chez elle.

La sécurité alimentaire est un enjeu majeur, et les poules urbaines font partie d’un ensemble de solutions que les citoyens peuvent s’approprier rapidement. — Des poules dans ma cour: pour des œufs frais au quotidien

Autrice: Louise Arbour, pédagogue amie des poules
Publié aux éditions Écosociété

 

Oser l’agriculture biologique

Dès sa première publication, en 2012, Le jardinier-maraîcher: manuel d’agriculture biologique sur petite surface est rapidement devenu une référence de l’agriculture biologique. Jean-Martin Fortier nous y fait la preuve que le défi du maraîchage bio, dont rêvent bien des gens, est tout à fait possible. Cet ouvrage présente de multiples pratiques horticoles générales ainsi que des méthodes très spécifiques permettant de planifier et de réussir son projet. L’auteur, devenu une personnalité médiatique du monde maraîcher, y transmet ses savoir-faire au plus grand nombre pour que les agriculteurs et agricultrices de demain puissent entamer cette révolution agricole tant rêvée.

L’ère du pétrole bon marché tire à sa fin et cela ne fera qu’augmenter l’importance de l’agriculture écologique, artisanale et sociale, ainsi que l’engouement qu’elle suscite. — Le jardinier-maraîcher: manuel d’agriculture biologique sur petite surface

Auteur: Jean-Martin Fortier, défenseur d’une agriculture durable
Publié aux éditions Écosociété

 

Des légumes en hiver, c’est possible!

Le maraîchage nordique: découvrir la culture hivernale des légumes est un guide pratique inspirant et audacieux s’adressant à tous ceux et celles qui souhaitent étirer la saison pour déguster des légumes locaux. Magnifiquement illustré par Laurence F. Lortie, ce guide recèle une mine d’or d’informations spécialisées pour planifier et protéger sa culture hivernale de légumes. Jean-Martin Fortier récidive ici avec Catherine Sylvestre, sa partenaire d’affaires, pour nous inviter à joindre ce mouvement qui travaille à réinventer l’agriculture en climat nordique.

Il n’y a rien de plus résilient que la nature; s’en inspirer et calquer nos méthodes sur elle nous permet de puiser à la source de cette force. — Le maraîchage nordique: découvrir la culture hivernale des légumes

Auteur et autrice: Jean-Martin Fortier et Catherine Sylvestre, inspirants passeurs de connaissances
Publié aux éditions Cardinal

 

Se réconcilier avec le territoire nourricier

Terminons sur une note plus réflexive avec Le temps des récoltes, une ode au territoire ainsi qu’une invitation à se questionner sur l’utilisation qu’on en fait. Pourquoi l’industrie agroalimentaire nous impose-t-elle un rythme insoutenable? Comment la solidarité, la valorisation des savoirs ancestraux et l’autonomie nous guideront-elles vers la liberté et la bienveillance? Au rythme de ses rencontres avec amies et collègues, Elisabeth Cardin offre au lecteur ou à la lectrice matière à méditer sur une forme plus équilibrée de composer avec notre environnement.

J’étais en train de fabriquer un panier avec des morceaux de bois en méditant sur la beauté des villages autonomes. Et j’ai compris que dans la vannerie, comme dans le ramaillage, au fond d’un hamac ou d’un hameau, la solidarité d’une structure réside dans la qualité de ses entrelacements. — Le temps des récoltes

Auteure: Elisabeth Cardin, restauratrice et tisseuse de liens
Publié aux éditions Atelier 10

 

Le printemps se pointe le bout du nez, à une vitesse variable selon la latitude (ou la zone de rusticité), mais il est bien là. Quel beau prétexte, pour en profiter, que d’aller marcher en forêt, ou encore pour préparer son potager ou le jardin communautaire de son quartier. C’est assurément une sorte d’art-thérapie dont on a bien besoin!