La Fabrique Culturelle

Du court au long

L'univers singulier de David N. Bernatchez

À l’occasion de la sortie québécoise du premier long métrage documentaire du cinéaste David N. Bernatchez, Rumba Rules, nouvelles généalogies, coréalisé avec l’artiste congolais Sammy Baloji, SPIRA vous propose un voyage à travers l’univers singulier du cinéaste.

 

_________

Joseph Samuel Jacques Julien

Dans ce film coproduit avec l’artiste Elias Djemil, David conte, narre et chante l’histoire de Jacques. Veuf depuis peu, le quinquagénaire est à la croisée des chemins. Des envies de changer de vie, de trouver l’amour, le tout sur fond d’élections fédérales.

Synopsis
Jacques a 59 ans. Vendeur de profession, il a travaillé toute sa vie à Québec. Les derniers mois ont été particulièrement difficiles: vivant le deuil de sa femme, il tarde à reprendre pied. Changer de vie? Changer de peau? Alors que le contexte politique se complique, le narrateur insiste: Jacques peut encore espérer.

Fiction, 2014, couleur et noir et blanc, 20 min

 

Mémoire du corbeau

Dans Mémoire du corbeau, film issu de Ludovica, David laisse l’ancien chef huron-wendat Max Gros-Louis raconter un morceau d’histoire de Wendake, images d’archives à l’appui.

Synopsis
Un grand chef huron évoque sa mémoire de Wendake.

Documentaire, 2017, couleur et noir et blanc, 7 min

 

Kalindula, pleureurs des hommes

Enfin, le court métrage Kalindula, pleureurs des hommes est directement issu du travail que David fait sur la musique congolaise depuis de nombreuses années.

Avec discrétion et respect, le cinéaste entre dans l’intimité des musiciens de Kalindula à Lubumbashi. Son nouveau film Rumba Rules, nouvelles généalogies, long métrage qui prend l’affiche au Québec le 17 septembre, s’inscrit dans la continuité de ce film réalisé en 2007.

Synopsis
Pratiquée chez les Bembas de Zambie, la musique kalindula se reconnaît avant tout par la présence d’un instrument à cordes original: une imposante calebasse recouverte d’une peau de chèvre. À Lubumbashi, ville principale du sud de la République démocratique du Congo, de jeunes musiciens s’y adonnent depuis plusieurs décennies. Centré sur les musiciens et sur le deuil qu’ils accompagnent avec cette musique traditionnelle, Kalindula, pleureurs des hommes évoque la complexité et la vitalité des identités urbaines du Congo d’aujourd’hui.

Documentaire, 2007, couleur, 32 min

________

À PROPOS DE DAVID N. BERNATCHEZ 

David N. Bernatchez est un artiste pluridisciplinaire, bricoleur de savoirs, né dans le quartier Vanier, à Québec. Anthropologue, il s’intéresse particulièrement à la mémoire et aux représentations du temps. Qu’elles soient axées sur la musique (Rumba Spaces, 2018), le sport (Temps morts, 2007) ou l’histoire (Ludovica, 2018), ses œuvres explorent les structures sociales et narratives et les remettent en question.

À PROPOS DE RUMBA RULES, NOUVELLES GÉNÉALOGIES

Le film sort en salle le 17 septembre à Québec et à Montréal. Suivez l’actualité du film sur le site web de SPIRA ou sur sa page Facebook.

Un film de David N. Bernatchez et Sammy Baloji
Documentaire, Canada-Belgique-République démocratique du Congo, 2020, 107 min

Découvrez la bande-annonce ICI!

 

CRÉDIT PHOTO
Elias Djemil