La Fabrique Culturelle

Minuit l’heure du lunch

Une websérie présentée par L'inis

Écrire, réaliser et produire une série web de fiction en trois épisodes: c’est le projet qu’avaient à accomplir les étudiants du programme Télévision 2019-2020 de L’inis à titre d’exercice final. La production de ces fictions a favorisé le travail en équipe (scénarisation, réalisation et production) ainsi que le développement des compétences des nouveaux leaders créatifs de l’industrie.

Kelly Boucher, de la cohorte 2019-2020, explique d’où lui est venue l’idée de la série Minuit l’heure du lunch.

Le concept de «Minuit l’heure du lunch» m’est venu en grande partie grâce aux contraintes. Pour les respecter, je me suis cantonnée à deux personnages (un meurtrier et une victime) dans un lieu clos duquel il est impossible de s’échapper. Je voulais partir de quelque chose d’aussi simple que possible. La parodie a pris le dessus dès les premières lignes; je pense que c’est juste parce que j’ai tendance à pencher vers la comédie dans tout ce que j’écris. L’idée était donc d’avoir un meurtrier qui a choisi la mauvaise victime, une qui ne se laisse pas du tout faire, au point où les rôles tendent à s’inverser. Se sont ajoutés Gérard et Gabyélène, plus tard, pour avoir respectivement un «punch» et un «comic relief» à l’histoire. Le point de départ pour le personnage de Becka était Sue Sylvester dans «Glee». — Kelly Boucher

Épisode 1

Le soir de l’Halloween, Becka anime une énième émission de radio dans laquelle elle use de son humour cinglant auprès de ses auditeurs. Pendant ce temps, un homme assassine le gardien de sécurité avec une machette puis part à la chasse de sa véritable victime: Becka.

Épisode 2

L’assassin cherche Becka, mais tombe plutôt sur Gabyélène, une collègue qui vit au bureau. Il finit par trouver Becka, qui cherche à s’enfuir dans le stationnent souterrain. S’ensuivra une longue lutte entre les deux.

Épisode 3

Pas de chance: l’assassin est toujours en vie! Becka sollicite l’aide de Gabyélène pour échapper à l’assassin. Comme cette dernière refuse, Becka se voit contrainte de s’en servir comme bouclier humain. Elle finira par reconnaître son assaillant masqué. Mais était-ce réellement lui, le méchant?

Équipe

Production: David Der

Réalisation: Émilie Poirier

Scénarisation: Kelly Boucher