La Fabrique Culturelle

Stéréo #LaFab: trois albums qui vont enjoliver l’été

Piano, rock, électro, rap, pop, décalé et engagé : une sélection qui promet de rythmer votre été.

Jean-Michel Blais – Dans ma main

L’artiste nous plonge dans un univers enchanteur, où la subtilité de l’électro minimaliste épouse la richesse du piano aux tonalités néo-classiques. Les influences pop et les sonorités synthétiques s’incorporent parfaitement à la performance du pianiste contemporain. Derrière la pièce-titre de son album, on  retrouve l’influence du poète Hector de Saint-Denys Garneau: «Tout en faisant face à sa propre solitude, poursuit-il, l’écrivain touche à l’universalité de chacun. Accompagnant des doutes brisés, vides, lointains, “le commencement de toutes présences, le premier pas de toute compagnie, gît cassé dans ma main” ». Un disque qui nous apporte la sérénité, agissant presque comme une thérapie.

Donzelle – Presse-Jus


Donzelle (alias Roxanne Arsenault) s’inscrit dans l’air du temps en proposant des pièces féministes et engagées. Cette artiste pluridisciplinaire revient sur la scène musicale après 10 ans d’absence avec un album explosif, kitsch et décalé, qui conserve toutefois son originalité. Avec ce disque, Donzelle marque son grand retour sur la scène du rap et s’exprime sans contrefaçon. Des grosses basses pour mettre de l’ambiance dans toutes nos soirées d’été, une écriture trilingue, subtile et recherchée: on en raffole!

Jesuslesfilles – Daniel


Daniel est le troisième album de Jesuslesfilles, et c’est, une fois de plus, de l’énergie pour les oreilles, des mélodies pop et du rock plutôt bruyant et décapant. Le quintette produit deschansons qui défoulent, de celles qu’on écoute le vendredi soir pour fêter l’arrivée de la fin de semaine. Jesuslesfilles propose des mélodies variées, certaines nous secouent tandis que d’autres, étrangement, nous apaisent. Un disque qui donne follement envie de profiter de l’été.

Et vous, quels sont vos choix musicaux pour l’été?