La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Arts visuels & numériques

Émilie Rondeau | Moduler le paysage

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Bas-Saint-Laurent

11 août 2017

Lauréate du Prix du CALQ en 2016, l’artiste en arts visuels Émilie Rondeau continue d’alimenter notre curiosité, d’étonner et de questionner notre rapport au paysage par le biais d’une installation éphémère. À voir au Quai de Rivière-Ouelle jusqu’au 1er octobre 2017.

«À mi-chemin entre le concept d’architecture et de nature, Moduler le paysage permettra aux visiteurs de s’introduire dans un monde surprenant et intrigant qui transgresse et transforme le paysage qui nous entoure. À l’aide de mobiliers inventés, de plates-formes surélevées, de cloisons réfléchissantes ou colorées, je désire habiter temporairement le paysage bas-laurentien et transporter les visiteurs dans une expérience hors de l’ordinaire. Marcher sur le reflet du ciel, voir à travers des filtres qui changent de couleurs selon l’incidence des longueurs d’onde, observer le lointain dans des lentilles déformantes, grimper sur des surfaces transparentes, traverser des univers distincts reliés les uns les autres, rêver éveillé dans un monde qui confond les sens et la perception. Pour piquer la curiosité et construire ce monde insolite, les différentes propriétés des matériaux seront mises à profit : réflexion, miroitement, iridescent, etc. S’ajouteront les jeux d’échelle, les superpositions et les accumulations, les trouées visuelles, le détournement de sens, la récupération d’objets, l’élévation de points de vue, le mimétisme et les simulacres. Cette exploration critique et poétique visera à faire vivre une expérience riche et esthétique qui brouille notre rapport à ce qui nous entoure et provoque des petits et grands vertiges. Source : Émilie Rondeau

http://emilierondeau.com/

Crédits

Réalisation, caméra et montage : Bruno Leblond

Coordination : Diane Dubé, Julie Belland

Crédits-Œuvres : exposition Moduler le paysage, Émile Rondeau

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner