La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Musique

Alexandre Da Costa à la plage au Festival International Hautes-Laurentides

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Laurentides

9 août 2017

Alexandre Da Costa, musicien de renommée internationale et véritable '' rockstar '' du violon, assume la direction artistique du Festival International Hautes-Laurentides tandis que Martine Cardinal, violoniste aguerrie convertie en gestionnaire chevronnée, se charge de sa direction générale.

Couple dans la vie, ils entrainent dans cette aventure leur petit garçon de 3 ans, Mattenzo, le trimbalant du Canada à l’Australie, en passant par Hong Kong, pour atterrir, en ce bel après-midi de juillet, au Domaine Saint-Bernard de Mont-Tremblant, où Alexandre et son ensemble doivent donner un concert gratuit dont les échos, résonnant entre les montagnes, glisseront sur le lac aux vagues miroitantes avant de partir rejoindre le ciel étoilé…

Anciennement connu sous le nom de Festival Classique des Hautes-Laurentides, le Festival International Hautes-Laurentides se promène loin des grands centres, partant de Val-David pour aboutir à Notre-Dame de Pontmain (c’est loin!), semant au passage concerts et récitals en salles, en églises et en scènes extérieures.

Depuis qu’il en a repris les rênes en 2012, le couple a fait plus que changer le nom du festival. Travaillant d’arrache-pied pour lui donner davantage de panache, ils veulent attirer un public plus éclectique combinant autant les néophytes et que les passionnés de musique classique.

J’aimerais que la musique classique soit considérée comme étant aussi cool que le pop, le rock et le hip hop. Mais si on mélange ça, si on amène quelque chose qui est propre au classique dans ces genres de musique-là, et vice versa, je trouve ça fantastique. »  - Alexandre Da Costa

Crédits

Réalisation, caméra et montage :  Geneviève Philippon

Coordination : François DesRochers et Nadine Deschamps

Merci à Mattenzo Da Costa et au Domaine Saint-Bernard pour leur accueil.

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner