La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Arts visuels & numériques

Chaque tableau est un combat, selon Réal Calder

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Outaouais

12 avril 2017

En action devant nos yeux, il avance, recule, semble esquiver ses propres intentions. Qui va gagner? Entre la volonté de Calder et la volonté profonde du tableau de s’échapper des idées préconçues de son créateur, qui aura la main heureuse?

Bien entendu, tout cela relève d’une bataille de Réal Calder avec lui-même; entre sa raison et sa pulsion de création. Entre le désir de contrôler et de s’exprimer librement.

Le tableau lui-même semble être un miroir par lequel l’énergie débordante de Calder se révèle. Il peint comme il veut que l’on reçoive le tableau; porteur d’une lourde charge électrique. Il peint la nature, pour ensuite la camoufler en partie sous des couches de transparence, à la recherche d'un équilibre insaisissable entre la figuration et l’abstraction. Plus le tableau progresse et plus c’est sur un fil de fer que Calder avance, toujours sur le point de tomber d’un côté ou de l’autre de sa double approche picturale. Mais peu importe; s’il tombe, il se relèvera et recommencera, accumulant les rounds, rechargé à chaque fois par ses sujets favoris; l’eau, le vent, la lumière, qui sont, par un heureux hasard, nos sources principales d’électricité!

https://realcalder.com/artiste/

Crédits

Réalisation, caméra et montage : Alain Chevarier

Coordination : François DesRochers

Agente de bureau : Nadine Deschamps

Crédits-Oeuvres : Archipel, Réal Calder

Merci à Jean-François Provost, Hugo Sabourin et Benjamin Roger de nous avoir accueillis à leur atelier et à la Galerie Montcalm 

 

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner