La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Théâtre & scène

Cédric Landry | Raconteur d’histoires

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Bas-Saint-Laurent

4 avril 2017

Cédric Landry est un Madelinot installé à Rimouski depuis plus d’une vingtaine d’années, mais qui n'a jamais perdu son attachement pour ses Îles. Créateur insatiable, il a le don de raconter des histoires, peu importe la forme. Improvisateur, comédien, auteur, cinéaste, Cédric n’a pas peur de se mettre au service de l’histoire qu’il souhaite raconter. Aujourd’hui, il explore le conte avec son spectacle Sur la piste à Avila dans lequel il raconte ses racines madeliniennes.

Enfin, du 4 juillet au 12 août 2017, l’auteur présentera une nouvelle pièce intitulée Ti-Marc (le grand !) au Théâtre du Bic. Une œuvre à la fois philosophique, touchante et humoristique interprétée par Normand Lévesque, Steven Lee Potvin, Julie Renault et Christian E. Roy. Avec Ti-Marc (le grand !), Cédric Landry signe le troisième volet d’une trilogie maritime, une histoire d’amour en trois actes. 

Faisant ses débuts sur scène avec la Ligue madelinienne d’improvisation, il est un fondateur de la troupe Les Palabreux.

En 2006, il cofonde le Théâtre l’Exil, pour lequel il écrit et met en scène plusieurs spectacles et est récipiendaire du Prix de la relève artistique du Bas-Saint-Laurent. Il reçoit, en 2009, le Prix culturel rimouskois tout en étant finaliste au prix Michel-Tremblay, qui récompense le meilleur texte dramatique porté à la scène, pour le premier volet de sa trilogie, Pierre-Luc à Isaac à Jos. S’en est suivi Raphaël à Ti-Jean en 2012 et finalement Ti-Marc (le grand !). C’est suite à sa participation à la création collective Cabaret des contes ruraux que germe l’idée de son premier spectacle solo, Sur la piste à Avila. 

Parallèlement, Cédric œuvre en cinéma et télévision. Il a entre autres réalisé la série Capitaines des hauts-fonds, diffusée à Explora, Ici Radio-Canada et TV5 Monde.

Source : Théâtre du Bic, document de presse.

Trilogie maritime

Pierre-Luc à Isaac à Jos ou l’affirmation de soi, c’est le fils artiste qui assume vraiment ce qu’il est. Qui contre vents et marées choisit de vivre de son art, peu importe les conséquences. C’est une histoire d’amour père-fils.

Raphaël à Ti-Jean, c’est une histoire de libération, de dénouement de conflits familiaux complexes dans une société traditionnelle. Apprendre à pardonner, faire la paix avec soi-même et avec les autres. C’est une histoire d’amour fraternel.

Ti-Marc (le grand !), c’est un voyage initiatique afin de découvrir le monde et son propre monde. La volonté d’explorer l’inconnu. Il part à la découverte la plus fondamentale et profonde que nous devons faire, c’est-à-dire nous connaître nous-même.

Histoire d’amour en trois actes, la trilogie maritime fut pour Cédric Landry un tournant artistique avoué. Certains pourraient même croire que cette aventure l’a amené à l’affirmation d’une liberté d’auteur...

C’est donc à suivre ! 

Source : Théâtre du Bic, document de presse

Crédits

Coordination : Diane Dubé, Diane Néron

Réalisation : Guillaume Lévesque

Caméra et montage : Bruno Leblond

Crédits-Œuvres : Sur la piste à Avila, Cédric Landry

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner