La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Littérature

France Cayouette | Quand les petits détails deviennent poésie

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

19 mars 2017

Interpellée par la nature depuis l’enfance, cette poète nous fait voir ce magnifique paysage qui accompagne sa démarche de création.

La mer, la montagne et les petites choses du quotidien la font sentir vivante et modeste, dans ce que la vie a de grandiose. Par son enseignement et son écriture, cette passionnée souhaite humblement contribuer à ce que les gens se sentent interpellés et compétents pour accueillir la poésie.

Selon moi, on ne doit pas essayer de comprendre la poésie, mais plutôt la recevoir avec nos sens, notre intuition et avec abandon. Ça prend de la lenteur, de la solitude et du retrait pour entrer dans le territoire du poème, où la rencontre peut avoir lieu.

France enseigne la littérature et la création littéraire au Cégep de la Gaspésie et des Îles, Campus de Carleton-sur-Mer depuis une trentaine d’années. Histoire de partager sa passion à d’autres clientèles, elle anime également Les ateliers d’écriture La page bleue. Pour mieux vous imprégner de son univers poétique, vous pouvez lire La lenteur au bout de l’aile et Verser la lumière, deux recueils de haïkus publiés aux Éditions David, ou encore Voix indigènes et Jolie vente de débarras, recueils de poésie publiés aux Éditions du Noroît. Depuis 2012, trois de ses suites poétiques ont été en lice pour le Prix de poésie Radio-Canada et a collaboré à divers événements littéraires, revues et collectifs à l’étranger.

Cette production est réalisée dans le cadre d’un partenariat avec la Ville de Carleton-sur-Mer pour les célébrations du 250e. Celle-ci est la première d’une série de quatre, qui visent à mettre en lumière des artistes de Carleton-sur-Mer.

 

https://www.facebook.com/france.cayouette.3?fref=ts

Crédits

Coordination : Télé-Québec Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : Caroline Bujold; Janie Poirier

Réalisation, caméra et montage : Julien Leblanc

Crédits-Œuvres : Haïkus : Extraits des recueils La lenteur au bout de l'aile et Verser la lumière, Éditions David

Poésie en vers libres : Extrait de Voix indigènes, Éditions du Noroît - L'arbre à paroles

Remerciements : Comité des fêtes du 250e de Carleton-sur-Mer

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner