La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Musique

Matiu et le Loup Garou | Les Sessions #LaFab

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Côte-Nord

3 mars 2017

Matthew Vachon a commencé à écrire des chansons il y a quatre ans, insurgé après avoir visionné un documentaire sur le grand Sitting Bull et sur le massacre de Wounded knee. Cette colère s’est canalisée en Indian Time, premier titre écrit.

Matthew chante en français et en innu aimun, garder sa langue maternelle vivante est pour lui un enjeu majeur et la musique est un vecteur essentiel pour la transmission de la langue, c’est la préservation de toute la culture innue qui en dépend. Matthew a collaboré avec le Wapikoni mobile lors des passages sur la communauté de Uashat mak Mani-Utenam, et a participé a un stage de perfectionnement avec Musique Nomade. Les astres se sont alignés particulièrement rapidement, il a participé aux festivals Innu Nikamu et Présence autochtone et l’an dernier, il s’est rendu jusqu’aux demi-finales du Festival international de la chanson de Granby... un artiste à suivre!

Matiu vient de la côte Nord et fait partie de ces artistes à l’opposé des artistes à paillette : bien ordinaire et tranquille, il est le mélange musical de Neil Young et ZZ Top. Roots en Français et rock en Innu cohabitent dans une musique des faits quotidiens qui cherchent à comprendre les relations humaines, l’identité et, en bout de ligne, le sens de la vie, celle de la réserve comme celle de la ville. Rassembleur, « parmi les gens », Matiu fait dérailler sa voix brute tel un bois qu’on n’aurait pas sablé, pour donner du plaisir aux autres et montrer les deux côtés de la médaille. Il est un artiste toujours en conversation qui se fond dans la masse en savourant une vie « toute croche calculée ». A découvrir sans retenue.

(Source : http://www.musiquenomade.com/#!/matthew-vachon/biographie) 

Crédits

Coordination : Virginie Lamontagne

Réalisation, tournage et montage : Guillaume Thibault

Crédits-Œuvres : Matthew Vachon, auteur-compositeur-interprète, Loup Garou

Remerciements : Merci à l'équipe du Festival des Hivernants, au Vieux-Poste de Sept-Îles, merci à Patricia Clavel et 117 Records.

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner